Accueil / Actualités / Composants / Cartes graphiques / DirectX 12 va-t-il tuer Mantle ?
DirectX 12

DirectX 12 va-t-il tuer Mantle ?

Microsoft a présenté les grandes lignes de DirectX 12. Le bilan est simple, il s’agit avant tout d’une réponse à Mantle d’AMD avec une API capable d’augmenter les performances grâce à un dialogue plus direct avec les ressources matérielles. Dans de telles conditions Mantle arrivera-t-il à survivre et prospérer ?

DirectX 12

DirectX 12 est une API qui promet une nette progression des performances en augmentant le nombre d’images par seconde dans les jeux vidéo. Il ne s’agit pas d’un souhait de Microsoft mais de sa réponse face à Mantle d’AMD. Il y a cependant une mise en œuvre différente à l’origine d’un travail supplémentaire de la part des développeurs afin que les jeux puissent assurer une compatibilité avec les deux solutions. Cette difficulté peut être à l’origine d’un choix avec le support de DirectX 12 mais cela n’est pas évident.

Les deux API s’attaquent à faire communiquer le processeur et le GPU de manière plus direct en se délestant, le plus possible, des intermédiaires sources de cycles de calculs inutiles et coûteux en performances.

Mantle permet jusqu’à un gain de 45% de framerate (nombre d’images par seconde) face à DirectX 11 dans certains jeux compatibles. L’API a été adoptée par plusieurs titres comme Star Swarm, Battlefield 4 et désormais le moteur CryENGINE de la Crytek. Il est plus que probable que DirectX 12 fasse de même. Mantle a un gros désavantage puisque son action ne vise que les puces d’AMD à l’architecture GCN. Ses bénéfices sont donc nuls avec les solutions Nvidia ou encore Intel, soit pas loin de 75% des puces graphiques du marché. Cela ne sera pas le cas de DirectX 12.

Mantle Vs DirectX 12, les jeux seraient-ils faits ?

Il n’est pas certain que ces inconvénients soient catastrophiques pour Mantle car bien que la solution d’AMD soit restrictive, elle profite d’une avance importante avec une disponibilité immédiate, ce qui n’est pas le cas pour DirectX 12. AMD a une année voir une année et demie pour démocratiser son API avec un argument de taille, d’avantage de puissance qu’avec Direct 11, seul concurrent pour l’instant. Cette avance est aussi un atout pour le constructeur qui a désormais du temps pour affiner son API et optimiser ses pilotes vidéo afin d’améliorer encore la pertinence de sa solution. DirectX 12 a de son côté encore des mystères autour de ses prouesses et de sa capacité réelle à vraiment soulager la partie processeurs pour améliorer les performances.

Mantle résistera-t-il à DirectX 12 ? Il y a des chances mais rien n’est certain sauf une seule chose.  Microsoft doit au moins promettre une augmentation des performances de 45% au minimum afin d’égaler Mantle sans quoi son API ne sera pas à la hauteur.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

DirectX 12 Windows10

Le duo Radeon RX 5700 et RX 5600 XT sous DX12, jusqu’à 70% d’augmentation des performances

Le support multi-GPU a été une technologie prometteuse lors de son lancement. ...

Radeon Software Adrenalin 2019 Edition

Les Radeon Software Adrenalin 2019 Edition 19.3.2 débarquent avec du DirectX 12 sous Windows 7

AMD vient de publier de nouveaux pilotes graphiques, les Radeon Software Adrenalin ...

Système d'exploitation Windows 7

Windows 7, DirectX 12 débarque pour booster les performances gaming

Microsoft vient d’annoncer que l’API DirectX 12 est supportée par Windows 7. ...