Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Intel brise sa stratégie Tic-Tac, Cannonlake prend du retard, Kaby lake à la rescousse
Logo Intel

Intel brise sa stratégie Tic-Tac, Cannonlake prend du retard, Kaby lake à la rescousse

Intel vient d’annoncer un chamboulement dans sa feuille de route. Sa stratégie « Tic-Tac » est abandonnée en raison des difficultés rencontrées pour continuer la course à la miniaturisation. La barre des 14 nm est difficile à dépasser.

Logo Intel

La stratégie « Tic-Tac » ou encore « Tick-Tock » en anglais est utilisée depuis 2007 chez Intel. Elle consiste à alterner les nouvelles microarchitectures ( le tac) et les nouvelles finesses de gravure (le tic). Le géant est cependant confronté à des problèmes de plus en plus importants au point qu’il est obligé de briser son cycle annuel « Tic-Tac ». Cannonlake, qui devait remplacer Skylake en 2016 est désormais repoussé jusqu’à 2017. Une nouvelle génération de processeur 14nm au nom de code Kaby Lake va prendra sa place en 2016.

Cannonlake prend du retard, Kaby lake à la rescousse.

Kaby Lake est pour le moment très mystérieux, il n’y a pas beaucoup d’informations à son sujet hormis le fait qu’il profitera d’une gravure à 14 nm. Son arrivée en 2016 devrait proposer des améliorations de Skylake sans changement majeur d’architecture, à savoir une sorte de « tic » mais toujours en 14 nm. Certains parlent déjà d’une actualisation en douceur avec un nouveau nom à des fins de marketing.

D’ici quelques semaines, Skylake va faire son entrée. Il incarnera la sixième génération Core d’Intel et remplacera les puces actuelles Haswell et Broadwell.

Ces informations ont été dévoilées par le PDG d’Intel, Brian Krzanich lors de la présentation des résultats du deuxième trimestre auprès d’actionnaires et d’analystes. Intel a récemment célébré le 50e anniversaire de la loi de Moore, le principe directeur de sa ligne de conduite énoncé par le fondateur Gordon Moore. Elle stipule que le nombre de transistors dans un processeur double tous les 18 à 24 mois. La loi de Moore a été respectée jusqu’ici, mais le retard dans la transition vers le 10 nm met en évidence les complexités liées à l’adoption de finesses de gravure toujours plus fine.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Logo Intel

Processeur 10 nm Cannon Lake, un nouveau retard, Intel veut se concentrer sur Coffee Lake ?

A l’image d’AMD, Intel compte sur la maitrise de nouvelles finesses de ...

AMD – Gravure en 12nm FinFET

Ryzen 2 en 12 nm, AMD prévoit la transition dès le premier semestre 2018

Les processeurs Ryzen sont disponibles depuis quelques mois maintenant. AMD ne compte ...

Processeur Intel Core

Processeur Coffee Lake, Intel prévoit du 4, du 6 et du 8 cœurs

Nous avons découvert qu’Intel prépare pour 2018 des processeurs 8 cœurs sur ...

banner