Accueil / Actualités / Composants / Stockage / UltraStar He6, WD propose 6 To grâce à l’hélium
Disque dur à l'hélium UltraStar He6

UltraStar He6, WD propose 6 To grâce à l’hélium

En octobre dernier nous vous parlions de l’arrivée des disques durs à l’hélium. Le passage à cette technologie est désormais en cours puisque les premières références débutent leur commercialisation.

Disque dur à l'hélium UltraStar He6

L’usage de l’hélium à l’intérieur d’un disque dur classique à des avantages. Ce gaz plus léger que l’air optimise l’intégration des plateaux et des têtes de lecture. Les parties mécaniques sont soumises à des résistances moins fortes si bien qu’une baisse de la demande énergétique, une diminution des nuisances sonores ou encore une réduction des écartements entre les différents éléments clés comme les plateaux et les têtes de lecture sont possibles.

HGST se lance dans l’aventure puisque cette filiale de Western Digital  a débuté la commercialisation de ses tous premiers disques durs remplis d’hélium. Nommés Ultrastar He6, ces unités, comme nous l’annoncions, embarquent sept plateaux pour proposer une capacité record de 6 To. Elles se destinent aux serveurs de stockage et aux centres de données. L’avantage de l’hélion est mis en avant en comparaison à un disque dur classique (comprendre à air) de 4 To issus de l’utilisation de cinq plateaux. HGST revendique une chute de 38 % de poids par To, une baisse de la consommation de 23% au repos ainsi qu’une conception 100% hermétique pour ne pas laisser s’échapper l’hélium.

Les Ultrastar He6 sont annoncés sous une interface SATA ou SAS. HGST n’avance aucun tarif ni la moindre information sur les débits.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. « …sept plateaux pour proposer une capacité record de 6 To »
    « …en comparaison à un disque dur classique (comprendre à air) de 4 To issus de l’utilisation de cinq plateaux »

    mais pourquoi n’utilisent-ils pas des plateaux de 1To alors que dans les disques durs grand public de 2To ou 3To cette capacité par plateau est devenue la norme depuis au moins 2 ans ?

    Pour rappel si les disques durs de 4To ne sont apparus que très récemment soit plus de 3 ans après les 3To, c’est uniquement en raison des inondations de 2011 en Thaïlande qui ont perturbé la production pendant plus d’un an et fait flamber les prix… mais dès cette époque, la technologie du plateau de 1To était déjà présente sur des modèles grand public commercialisés, on se demande vraiment pourquoi ils ne l’utilisent pas sur leurs derniers modèles de 4To et plus ?!!!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Disque dur 3,5 pouces

Comparatif de 29 disques durs pour faire le bon choix

Les bons vieux disques durs ont encore leur place dans le cœur ...

Disque dur d'entreprise Exos X16 de Seagate

Disque dur d’entreprise Exos X16, Seagate annonce du 16 To

Seagate annonce plusieurs nouveaux disques durs 3,5 pouces de 16 To pour ...

Disque dur

Disque dur, 26 modèles en test pour faire le bon choix

En matière de stockage si le SSD est aujourd’hui en progression le ...