Accueil / Actualités / Divers / MEGA : Son premier mois d’existence et son avenir

MEGA : Son premier mois d’existence et son avenir

Cela fait un mois que le nouveau service de stockage en ligne de Kim Dotcom est en ligne. Présenté comme le successeur à Megaupload, MEGA fonctionne pourtant bien différemment et a adopté une attitude claire concernant le respect du droit d’auteur. Le succès semble au rendez-vous et les annonces, de son créateur, se sont succédées à un rythme soutenu.

Mega

Mega : Le partage de fichiers n’est plus, vive le partage de clés !

Le 21 janvier dernier, MEGA a fait son apparition sur la toile. A l’issu d’un show hollywoodien, Kim Dotcom annonça la mise en ligne de son nouveau service de stockage en ligne. A peine quelques minutes plus tard, il s’exprimait sur son compte Twitter « Wow, je n’avais jamais vu ça. De 0 à 10 gigabits d’utilisation de bande passante en 10 minutes ». D’après lui, 100 000 comptes ont été créés en moins d’une heure et 250.000 en deux heures.

MEGA a été présenté comme le successeur de Megaupload pourtant il fonctionne de façon très différente afin de ne pas faire les mêmes erreurs. La sécurité est au cœur du système avec un coffre-fort numérique chiffré de 50 Go. Sa lecture ne peut se faire que grâce à une clé de cryptage que MEGA déclare ne pas posséder (seul l’utilisateur là) afin de se protéger de toute responsabilité sur le contenu qu’il héberge. La complexité entre URL de fichiers et clés de chiffrement a rendu perplexe pas mal de monde surtout que la politique de les proposer directement dans l’URL par certains moteurs de recherche n’a pas été appréciée par MEGA.

Comment télécharger sur MEGA : notre second pas à pas.

MEGA, la méga arnaque ?

Très rapidement devant les déclarations de Kim Dotcom sur le caractère sécuritaire de son service, plusieurs articles se sont attaqués à sa légitimité et son sérieux. Pour certains, MEGA ne protègerait pas ses utilisateurs, ce serait même tout le contraire tandis que pour d’autres la sécurité du site serait un danger tandis que tout ce qui touche aux données personnelles ne serait pas très clair. Concernant la sécurité, Kim Dotcom a relevé le défi en proposant 10 000 dollars à quiconque qui arrivera à pirater MEGA.

MEGA fait face à son succès.

De son côté, Kim Dotcom a continué les annonces sous Twitter « J’ai été très étonné de cet afflux, je pensais que ça allait être énorme mais pas à ce point»  tout en soulignant qu’un million de compte avaient été créé en 24 heures. Sans avoir de possibilité de vérifier ces chiffres, les premiers signes d’une grande affluence se sont fait ressentir au point que Kim a présenté ses excuses  « je m’excuse pour la faible qualité de nos services »

En parallèle, de nombreux utilisateurs Hotmail se sont retrouvés dans une impasse avec une impossibilité de pouvoir confirmer la création de leur compte. L’origine venait de chez Microsoft qui confirma, bien malgré, lui le succès de MEGA. Un blocage systématique était en place. Le géant expliqua que cela n’avait rien de volontaire mais était tout simplement le résultat de la méthode de protection mise en place pour éviter les spams. Avec les milliers de mails de confirmation expédiés sur une période très courte, MEGA a été considéré comme à l’origine de spam d’où un blocage.

Mega n’est qu’un début.

MegaBoxDepuis Kim Dotcom est revenu sur la scène à plusieurs reprises pour clairement indiquer que MEGA n’est qu’une étape d’un faste empire. Megabox serait en préparation, une plateforme  qui a pour ambition de déstabiliser l’ordre économique défendu par les maisons de disques.

A ce jour, MEGA aurait dépassé la barre des trois millions d’utilisateurs tandis que la France serait en tête des abonnements payants devant l’Espagne, la Belgique, les Etats-Unis et l’Allemagne :

En un mois MEGA devient une mission, un ange gardien…

Aux yeux de Kim Dotcom, MEGA n’est plus un service mais une mission, celle d’être un ange gardien de nos droits de notre liberté et de notre confidentialité. Il souligne que MEGA entrera en bourse tout en adoptant le système monétaire Bitcoin ou encore qu’il va s’étendre sur les smartphones, les tablettes et s’enrichir d’une application de synchronisation. Mieux encore, depuis hier, via un tweet nous apprenons qu’il sera proposé gratuitement aux universités…

MEGA serait donc un nouvel univers des libertés dont son origine serait Kim Dotcom…l’idée de se prendre pour Dieu serait-elle en train de naitre ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Utilitaire GPU-Z v2.33

GPU-Z v2.33 débarque, quoi de neuf ?

Notre confrère TechPowerUp vient de publier une nouvelle version de son utilitaire ...

Utilitaire GPU-Z v2.30

GPU-Z v2.30 débarque, quoi de neuf ?

L’utilitaire GPU-Z profite d’une importante mise à jour lui permettant d’évoluer en ...

Utilitaire GPU-Z v2.29

GPU-Z v2.29 débarque, quoi de neuf ?

L’indispensable utilitaire GPU-Z évolue avec la sortie de la version 2.29. Au ...