Accueil / Actualités / Logiciels / Linux / Debian a 24 ans, joyeux anniversaire !
Debian - Anniversaire
Debian - Anniversaire

Debian a 24 ans, joyeux anniversaire !

La distribution Linux Debian fête son anniversaire. Le 16 aout 2017, ce système d’exploitation à souffler ses 24 bougies. Le projet a été annoncé par Ian Murdock en 1993.

Chaque nouvelle année a ses rituelles. La date d’anniversaire de Debian a été fixée au 16 aout. A cette occasion plusieurs rassemblements ont été organisés cette année et une invitation a été publiée par Laura Arjona Reina.

« Si vous êtes proche de l’une des villes qui célèbrent Debian Day 2017, nous serions heureux de vous compter parmi nous pour cette fête. Si cela n’est pas possible vous pouvez organiser pour l’occasion une petite fête ou apporter votre contribution à Debian ».

Debian GNU / Linux est l’un des systèmes d’exploitation les plus populaires de la communauté Linux. Il est utilisé comme base de nombreuses autres distributions telles que Knoppix et Ubuntu qui rencontrent un grand succès.

Debian, un esprit coopératif et non commercial

Ce système se distingue par son caractère non commercial et son mode de gouvernance. L’association SPI  (Software in the Public Interest) en charge de son développement est à but non lucratif. Elle s’attache également au « coopératif »

Le projet a vu le jour en 1993 grâce à Ian Murdock avec le soutien de la Free Software Foundation.  L’un des objectifs est de proposer un système d’exploitation composé uniquement de logiciels libres. Le nom « Debian » est la contraction de deux prenons : Debra, la femme du créateur du projet, et Ian, le créateur lui-même.

Distribution GNU/Linux Debian 9 "Stretch"

Distribution GNU/Linux Debian 9 « Stretch »

La dernière version disponible est l’itération 9.0. Proposée depuis le 17 juin 2017, elle profite des plusieurs ISO d’installation téléchargeables à partir des miroirs officiels de la page d’accueil du projet. Le système d’exploitation prend officiellement en charge dix architectures matérielles différentes. Cette version inclut beaucoup de choses. Elle se base sur le noyau Linux 4.9 et s’accompagne de PHP 7.0, Python 2.7.13 et 3.5.3, Apache 2.4.25, MySQL 5.8, GNOME 3.22, KDE 5.8, Xfce 4.12.1 ou encore MATE 1.16 et la suite bureautique 5.2.7.

Le prochain rendez-vous donnera naissance à la branche 10. Debian Buster est le nom de la version « testing »  de Debian 10.0.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

5 plusieurs commentaires

  1. 24 ans… et toujours pas capable de s’installer sur un raid en uefi 🙂

    • L’UEFI ne change rien a la manière de créer son RAID, même s’il est préférable d’utiliser du GPT au niveau des partitions avec le type fd00, au lieu de fd en BIOS CSM traditionnel. Donc avant de raconter n’importe quoi sur une news, merci de potasser votre sujet. Installer GNU/Linux ne fait pas de vous un administrateur chevronné, surtout aujourd’hui où n’importe qui peut s’installer la distro de son choix. Il fut un temps où il fallait mettre les mains profondément dans les entrailles de la bête pour la faire fonctionner. Aujourd’hui avec une clé USB, un SSD, et une connexion ADSL en 30mn, c’est torché, logiciels et mises à jour compris, et si vous n’avez pas l’envie pour les compétences pour, il y a largement assez de libristes dispos autour de vous, sur la toile, ou dans les GULs/LUGs du coin.

      En outre la plupart des gens ne savent même pas ce qu’est une partition, alors parler ici de RAID pour tenter de décrédibiliser la bête, ce n’est même pas un argument ! On vend aux gens un ordinateur comme un frigo depuis 30 ans, et comme des moutons qui vont à l’abattoir, ils abordent le sourire du crétin heureux en ressortant des magasins où ils se font arnaqués par paquets de 100, en payant 20% du prix de leur machine pour un bousin infecte et infâme préinstallé. Désormais, pour nettoyer correctement un windows, il faut environ 2h et des compétences informatiqués avérées, sans quoi, vous êtes le parfait crétin de service. Les gens sont tellement conditionnés qu’ils ne se rendent même plus compte de leur imbécilité – bravo aux commerciaux des firmes concernées !

      Quoi qu’il en soit, avec un libre désormais meilleur que les OS privateurs de liberté, en plus d’être plus sécurisé et plus simple à utiliser, il faut quand même être débile aujourd’hui pour aller se faire arnaquer le sourire aux lèvres chez les collabos de service, qui vivent aux crochets de ms et apple via les marges arrières et les certifications obligatoires depuis toujours. Je ne parle même pas de la plupart des journaux informatiques qui participent activement à la désinformation ouverte du public. Quand on a compris à quel point le système de vente est complètement vérolé, on se précipité chez un assembleur ou sur le web pour acheter une machine sans OS, et on arrête de nourrir les requins.

      Fort heureusement, malgré tous les obstacles qu’il a subit, le libre continue d’évoluer à vitesse grand V, et pour en revenir à la news, un bon anniversaire à Debian, un énorme merci aux devs et autres contributeurs pour ce formidable outil, qui relègue désormais windows et mac os x au rang des antiquités.

  2. Bonjour,

    je ne decrédibilise en rien linux que j’utilise au quotidien au travail et à la maison. Par contre je n’aime pas le discours qui veut qu’une distribution se merite. La moindre des choses quand on veut se faire connaitre et convaicre est d’avoir un installeur digne de ce nom. J’ai passé quelques WE à installer Gentoo, je sais de quoi je parle. Etre content de soit lorsqu’on a enfin trouvé comment faire c’est bien, passer 4 heures à modifier les parametres de boot après avoir lu 50 forums pour s’appercevoir que l’option raid n’est pas compilée dans l’uefi fourni…. -> Kubuntu direct 😉

    Le libre evolue, nous ne sommes plus considérés comme des bidouilleurs lorsque l’on parle de linux MAIS il est maintenant juste considéré comme un moyen de gagner de l’argent par les entreprises en evitant les licences, en rallant sur les bug et en ne participant jamais à leur correction (je bosse chez un éditeur de logiciels…). Je rajouterais à propos du libre que le nombre de projets abandonnés et plus maintenus ne joue pas non plus en sa faveur. Chez nous le libre est souvent considéré comme source de probleme à longs terme. Le choix d’une solution libre est tout aussi complique que celui d’une solution payante.

    Pour revenir à notre distribution du jour, NON une distribution ne se mérite pas, elle doit etre facile à installer. C’est à ce prix que linux se democratisera.

    Test du WE dernier :
    Opensuse : installation correcte mais clavier en anglais à la sortie (42 et tumbleweed)
    Debian : installation impossible (j’ai pas la semaine devant moi, j’ai un dev à tester)
    KUbuntu : sans probleme
    Neon : Sans probleme (base ubuntu)
    Gentoo : utilisés plusieurs années mais on passe plus de temps à la maintenir qu’a l’utiliser: distribution abandonnée-> meme pas essayé.

    Sur les 4 : bureau verolé à chaque sortie de veille (carte Nvidia/KDE=probleme de veille qui dure depuis… 4 (5?) ans….)

    Bref : rien ne fonctionne à 100%… c’est ch…t

    Besoin : tester un dev sous .net core, d’ou le choix des distributions
    Resultat : Accès impossible au port USB
    Constat : On n’a qu’une vie, j’ai d’autres choses plus interressantes à faire

    ps : mes serveurs sont sous centos

  3. PS 2 : PPP arrete de croire qui tu es le meilleur admin linux du siècle (c’est un point commun à tous les admin tu me diras), il est probable que j’utilisais unix (puis linux) avant ta naissance 🙂 Lorsque tu aurras un peut plus de recul tu comprendras. Pour l’instant ton coté militant t’aveugle. Un OS est un outil, si ma perceuse n’accèpte aucun foret standard, je la rends et j’en prend une autre….

  4. Ne dis t’ont pas que ce qui est gratuit, fait de toi le produit, pour une fois cette affirmation se voit battre en brèche pour combien de temps encore, quand je vois certaines distributions demander un payement pour être téléchargée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Linux Kernel

Le noyau Linux 4.12 est désormais en fin de vie, il est temps d’adopter la version 4.13

Plusieurs mises à jour de maintenance pour diverses branches du noyau Linux ...

Environnement de bureau GNOME 3.26 "Manchester"

L’environnement de bureau GNOME 3.26 « Manchester » est disponible, quoi de neuf ?

Il aura fallu six de travail à l’équipe de développement du projet ...

Distribution Linux Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark)

Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark), le nouveau centre de contrôle se dévoile

La distribution Linux Ubuntu 17.10 (Artful Aardvark) sera disponible le 19 octobre ...

banner