Accueil / Actualités / Logiciels / Windows 10 / Windows 10 et Windows Defender, Kaspersky est satisfait des changements annoncés par Microsoft
Kaspersky - Microsoft
Kaspersky - Microsoft

Windows 10 et Windows Defender, Kaspersky est satisfait des changements annoncés par Microsoft

Kaspersky vient d’annoncer être satisfait des prochains changements annoncés par Microsoft concernant la gestion des antivirus tiers de Windows 10. L’éditeur en profite pour souligner qu’il va retirer ses plaintes contre le géant.

Microsoft et Kaspersky ont décidé de trouver une solution « diplomatique » autour du problème des antivirus sous Windows 10.

Depuis plusieurs semaines les tensions entre les deux firmes ont donné naissance à une surenchère de déclarations et d’actions. Tout a commencé par de vives critiques de la part Kaspersky concernant la gestion des antivirus tiers de Windows 10. Microsoft s’est retrouvé devant des accusations « antitrust » concernant son antivirus Windows Defender. Kaspersky n’a pas mâché ses mots.

Kaspersky contre Microsoft

Kaspersky contre Microsoft

Nous avons assisté à des débats autour des performances de Windows Defender, au lancement de Kaspersky Free et à l’annonce de plusieurs plaintes devant les tribunaux.

Les deux entreprises semblent avoir trouvées un terrain d’entente puisque le groupe russe va retirer ses plaintes déposées l’an dernier auprès des autorités de la concurrence en Allemagne et en Russie, ainsi que devant la Commission européenne.

Windows 10 et les antivirus, Kaspersky apprécie les modifications de Microsoft

Cette décision fait suite aux modifications annoncées par Microsoft autour de la gestion des antivirus de Windows 10. Elles seront mises en œuvre dès la prochaine grande mise à jour, prévue pour l’automne avec le lancement de Windows 10 Fall Creators.

Microsoft s’est engagé a apporté des changements pour répondre aux reproches de Kaspersky. Désormais les éditeurs tiers auront la possibilité d’afficher leurs propres notifications. Elles permettront d’informer l’utilisateur de la nécessité de renouveler son abondement à l’approche ou après l’expiration de sa licences. Ces notifications pourront être persistantes, c’est-à-dire présente tant qu’aucune action n’a été faite.

En parallèle, d’avantage de temps sera accordé aux développeurs d’antivirus afin qu’ils puissent s’assurer de la compatibilité de leur solution avec une nouvelle mise à jour de Windows 10.

Ces engagements répondent aux critiques de Kaspersky. L’éditeur estimait qu’il s’agissait ici d’une manœuvre pour promouvoir Windows Defender, l’antivirus natif de Windows 10. Le manque de temps pour résoudre des problèmes de compatibilité ou encore l’absence d’une exposition percutante en fin d’abonnement aurait permis à Microsoft de mettre en avant sa propre solution. Windows Defender a pour mission de s’activer si aucune protection concurrente n’est présente.

À propos La rédaction de GinjFo.com

Un commentaire

  1. en attendant kis est désactivé au démarrage de mon ordi ,je dois l’activer a chaque foi

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 et la fonction Sets

Windows 10 Redstone 4, l’introduction de Sets va prendre du temps

Windows 10 est prévu pour évoluer en particulier avec l’adoption de la ...

Windows 10 - Patch Tuesday

Windows 10, les mises à jour cumulatives KB4054517, KB4053580, KB4053579 débarquent

Dans le cadre du dernier Patch Tuesday de l’année 2017, Microsoft déploie ...

Windows 10 Fall Creators Update et Kaspersky Internet Security 2018

Windows 10 Fall Creators Update et Kaspersky Internet Security 2018, un patch contre l’erreur BSOD

Malgré une certaines tensions entre les États-Unis ou encore le Royaume-Uni et ...