Accueil / Actualités / Logiciels / Windows / Windows 8.1 avec Bing, un tarif plancher mais un système cadenassé
Windows 8.1 Update avec Bing et Internet Explorer

Windows 8.1 avec Bing, un tarif plancher mais un système cadenassé

La possibilité de voir débarquer une version gratuite de Windows 8.1 soulève des questions. L’idée d’un OS avec de la publicité n’arrive pas à convaincre tout le monde. Pour certains Microsoft prépare seulement une version spécifique pour le marché de l’entrée de gamme.

Microsoft

Les très nombreuses captures d’écran de Windows Update 8.1 ont permis de suivre son développement. Elles ont également révélé  une version très particulière disposant d’Internet Explorer 10 et des outils BING. Des personnes, s’affirmant être proche de ce dossier, ont alors évoqué une version de Windows 8.1 gratuite pour les utilisateurs prêts à accepter une pollution publicitaire dans l’OS. De notre côté, nous avons approfondi cette possibilité en démontrant que cela ne pouvait pas coller avec le modèle business de Microsoft sans la présence d’annonces publicitaires ce qui impliquerait absolument pas une version gratuite du système d’exploitation.

Un nouveau rapport met en doute ce choix économique. Windows 8.1 avec Bing pourrait en fait être juste une version spécifique développée par Microsoft pour le marché du bas de gamme. Plusieurs documents parlent d’un Windows 8.1 pour les OEM à la recherche d’un système d’exploitation très abordable disposant de Bing comme moteur de recherche par défaut.

Windows 8.1 avec Bing, un système cadenassé et exclusif aux services de Microsoft ?

Il est avancé

Windows 8.1 avec Bing est une nouvelle édition de Windows qui permet aux OEM de proposer des dispositifs à faible coût tout en offrant aux utilisateurs finaux  des services de Microsoft tels que Bing et OneDrive. Windows 8.1 avec Bing est similaire à d’autres éditions avec des mises à jour et un déploiement identique.

En contrepartie d’un tarif planché, Microsoft interdirait aux OEM de changer le moteur de recherche par défaut  par une solution tierce à l’origine d’une monétisation assurée par un accord spécifique. Plusieurs protections seraient mise en place pour reconfigurer automatique le système à ses valeurs d’origines en cas de modification. Cela impliquerait que même l’utilisateur n’aurait pas d’autre choix que d’utiliser Bing.

Nous ne savons pas exactement quand Microsoft prévoit de proposer cette alternative aux OEM.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*