Accueil / Actualités / Politique et économie / 4G : Sommes-nous pris pour des pigeons ?

4G : Sommes-nous pris pour des pigeons ?

Dans une récente interview, le PDG de l’Iliad, la maison mère de Free Mobile, s’est exprimé au sujet des offres 4G annoncées par nos opérateurs. Xavier Niel indiquait alors « Pigeon une fois, ça va. Pigeon deux fois, bonjour les dégâts » en faisant référence à la pauvreté de la couverture nationale de cette technologie. Un autre problème se pose, celui de la quantité de « data » accordée. L’offre est en inéquation avec la technologie. Explications.

4G LTE

Il est bien difficile aujourd’hui de passer à côté de la 4G tant la communication des opérateurs est importante à son sujet. Elle promet des monts et merveilles avec une bande passante en très nette augmentation face à 3G+.

La 4G en pratique : Un débit minimum de 3,1 Mo/s.

Concrètement, la 3G+  autorise du 14,4 Mbit/s en download et du 5,76 Mbit/s en upload tandis que le dual Carrier (la 3G++ ou encore la H+) peut grimper à 42,2 Mbit/s en téléchargement contre du 22 Mbit/s maximum en envoi de données. Avec la 4G tout ceci est du passé, nous entrons dans l’ère du très haut débit avec une promesse théorique d’atteindre (LTE cat 3) du 100 Mbits/s en download et du 50 Mbits/s en upload.

Dans la réalité, il existe beaucoup de facteurs qui entrent en jeu mais les premiers retours montrent qu’une fourchette entre 25 et 50 Mbits/s en pratique est tout à fait possible soit tout de même du 3,1 Mo/s au minimum.

La 4G : Une opportunité pour revaloriser les tarifs.

La 4G est une opportunité pour les opérateurs de revaloriser leurs offres. A prestations équivalentes, il faut compter entre 5 et 10 € supplémentaires pour bénéficier d’un forfait 4G soit un surcoût entre 60 et 120 euros à l’année. De plus sa disponibilité n’est pas valable sur tous les forfaits, elle est réservée aux offres les plus costauds dans les deux sens du terme.

Un effort a été fait vis-à-vis du « fair use » qui, dans le meilleur des cas, se monte à un maximum de 6 Go par mois. Le terme « fair use » représente la quantité de données que l’opérateur accorde à son client par mois. Bien que la consommation de données n’est pas identique entre un smartphone et un ordinateur, le premier étant principalement accès sur la communication, ce « fair use » est ici en inéquation.

Forfaits 4G : Un « fair use » ridicule.

Avec les débits offerts par la 4G, il est certain que les usages vont évoluer vers une consommation intensive de streaming et de la visioconférence HD. Or avec un débit de 3,1 Mo/s, il suffit de 32 minutes pour épuiser  son crédit et c’est encore pire avec un débit de 6,25 Mo/s soit du 50 Mbits/s, 16 minutes seulement sont nécessaires . Nous observons donc  que le « fair use » proposé ne va pas face aux débits.

Certains opérateurs, non français, l’ont bien compris et proposent des offres cohérentes. Par exemple Tango, un opérateur luxembourgeois, a à son catalogue le forfait Smart 4G. les appels, les SMS et les MMS sont en illimités au niveau national, tandis que le « fair use » mensuel est de 50 Go ! Il est proposé à 60 €/mois avec un engagement de 24 mois.

Tango Smart 4G : Un fair use de 50 Go mensuel

Au final, les tarifs sont en augmentation, la couverture nationale loin d’être parfaite et les « fair use » inappropriés. Alors, faut-il « craquer » tout de suite pour la 4G ?

Source : Ginjfo

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 plusieurs commentaires

  1. « Au final, les tarifs sont en augmentation, la couverture nationale loin d’être parfaite et les « fair use » inappropriés. Alors, faut-il « craquer » tout de suite pour la 4G ? »

    trois raison de ne pas prendre la 4G :
    -tarifs sont en augmentation,
    -couverture nationale loin d’être parfaite
    -« fair use » inappropriés.

    MDR tout est dis…et je suis d’accord avec Niel.. pigeons, pigeons, pigeons…

  2. « Il est proposé à 60 €/mois avec un engagement de 24 mois. »
    -> avec mobile subventionné (pour être précis)

  3. Moi je vais être encore plus radicale et moins sympathique que ceux qui ont écrit cet article. Moi je dis carrément que tous les pays (ou presque) qui vendent la 4G vendent une arnaque ! Pourquoi ? Parce qu’appart certaines exceptions (oui il y’en a, en Suède par exemple), ils mettent tous des fair use chiants à vomir. Allant de 2 Go (grotesque) pour la France, jusqu’à 50 Go au Luxembourg.
    Mais les opérateurs n’ont pas compris que les internautes ne veulent QUE de l’illimité et n’ont pas que ça à fo*** que de s’emm**** avec des fair use ? En particulier les français qui sont habitués depuis plus de 10 ans à des offres illimités sur leur livebox, freebox et compagnie, vous croyez vraiment qu’ils vont acheter de la 4G pas illimité ? = BIG LOL

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Aorus Radeon RX 5700 XT 8 Go

Aorus Radeon RX 5700 XT 8 Go, Gigabyte personnalise autour de l’OC

Gigabyte vient d’annoncer l’Aorus Radeon RX 5700 XT 8 Go. Cette carte ...

Architecture GPU Ampere de Nvidia

GPU Ampere de Nvidia, rendez-vous à la mi-2020 avec un « boost » minimum de 50%

La prochaine architecture GPU de Nvidia se nomme Ampere. Elle va donner ...

Watercooling AIO Liquid Freezer 2 d’Arctic

Watercooling AIO Liquid Freezer 2 d’Arctic, du brutal à petit prix ?

Arctic propose au travers du Liquid Freezer 2 un Watercooling AIO ayant ...