Accueil / Actualités / Politique et économie / ARCEP : Free Mobile respecte bien ses obligations de couverture

ARCEP : Free Mobile respecte bien ses obligations de couverture

La polémique touchant au bon fonctionnant du réseau de Free Mobile va-t-elle enfin toucher à sa fin ? L’ARCEP vient d’annoncer que le nouvel opérateur remplit ses obligations réglementaires en termes de couverture de la population française.

L’information a été divulguée par Jean-Ludovic Silicani, le président de l’autorité des télécoms. Les conclusions d’une nouvelle étude sur le bon fonctionnement du réseau Free mobile mettent en avant que Free remplit correctement ses obligations de couverture de la population française. “Il ressort de ces nouvelles mesures que Free Mobile remplit ses obligations réglementaires, avec un taux de couverture de 28% de la population grâce à l’utilisation de 735 sites ouverts commercialement“, a résumé l’Arcep.

L’arrivée fracassante de Free Mobile sur le marché de la téléphonie mobile, le 10 janvier dernier est loin d’être passé inaperçu. Les attaques de la concurrence ont depuis étaient nombreuses et sanglantes dont certaines mettaient en doute le bon fonctionnement du réseau de Free mobile, bien incapable dès lors, de couvrir 27% de la population. De plus, cette condition est un besoin pour la pérennité du contrat d’itinérance avec Orange permettant, en attendant le déploiement de ses propres installations, de couvrir l’ensemble du territoire.

Cette polémique est arrivée à son paroxysme avec Orange qui a levé le ton face à ses inquiétudes sur l’utilisation de son réseau  suite à un grave incident qui a rendu indisponible ses services à ses abonnées.

L’ARCEP souhaite désormais clore le débat “ il a été constaté que le déploiement du réseau se poursuit, ce que confirme le nombre de demandes d’implantations d’antennes déposées à l’Agence nationale des fréquences et le nombre d’antennes déclarées en service auprès de cette agence” indique l’Autorité.

Soulignons qu’en parallèle, le ministre de l’Industrie Eric Besson a également demandé une enquête sur le terrain, le 16 février à l’Agence nationale des fréquences (ANFR) afin  de contrôler la couverture “effective” de Free Mobile

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

ARCEP

Fibre, l’ARCEP dévoile un déploiement toujours aussi lent

L’Eden vanté au travers d’un marketing bien mené de la part des ...

ARCEPT, pour chaque opérateur, quatre niveaux d'évaluation de la couverture mobile

Couverture mobile des opérateurs, l’ARCEP annonce « Un choc de transparence »

L’ARCEP annonce la publication de cartes permettant aux consommateurs d’évaluer les performances ...

Free Mobile

Free mobile se déclare une nouvelle fois numéro 1

Free Mobile poursuit inlassablement sa montée en puissance. Le groupe Lliad annonce ...