Accueil / Actualités / Politique et économie / Chromebook Vs ordinateur portable, le match n’est pas gagné
Dell Chromebook 11 Haswell

Chromebook Vs ordinateur portable, le match n’est pas gagné

Le Chromebook est à la une au point de fâcher Microsoft. Cependant Google doit avoir les pieds sur terre.  Il n’est pas encore prêt à remplacer un ordinateur portable.

Samsung ARM Chromebook Exynos 5 Octa 5420

A la question de savoir si l’humanité va vivre à l’heure du Chromebook comme c’est le cas lors d’une recherche sur Internet avec le moteur Google, Forbes en doutes. Le Chromebook a du succès mais son fonctionnement avant-gardiste, avec une décentralisation des données dans le cloud, pose problème lors qu’une confrontation avec l’ordinateur portable dans le milieu professionnel. Sa démocratisation et ses usages dans l’entreprise ne seront pas une tâche facile pour plusieurs raisons.

Chromebook, un écosystème applicatif non professionnel.

Le Chromebook n’a, par définition, aucune restriction « applicative », c’est-à-dire que son mode de fonctionnement, architecturé sur la technologie Web, le rend compatible avec toutes les applications développées dans cet esprit, si bien que les logiciels Web signés Microsoft sont utilisables. Cependant ces outils proposent des fonctions de base incapables de répondre aux besoins spécifiques des professionnels, demandeurs de fonctionnalités avancées. A cela s’ajoute la nécessité d’être connecté, ce qui est malheureusement encore difficile a assurer même avec des technologies comme la 3G ou la 4G.

A cela s’ajoute des incompatibilités du Chromebooks avec des applications de visioconférence très démocratisées comme WebEx ou Skype. Le service Google’s video  ou Hangouts peuvent être une réponse mais ils ne seraient pas vraiment adaptés à un usage professionnel.

Chromebook, pas d’impression directe et trop d’applications professionnelles spécifiques.

L’un des freins les plus importants concerne une tâche des plus basiques, l’impression. Ici le Chromebooks complique inutilement les choses en demandant à l’imprimante d’être connectée au web via le service Google Cloud Print. Enfin chaque entreprise à des besoins spécifiques matérialisées par des applications sous Windows particulières et personnalisées. Le Chromebook est peut-être en mesure de les exécuter mais les utilisateurs devront passer par une application de bureau à distance pour les exploiter.

En conclusion, le ChromeBook a une vision d’avance, c’est certain mais il faudra du temps avec que le monde du développement propose systématiquement des versions en ligne, conçues pour le cloud computing, de leurs logiciels. Il n’est par contre pas impossible que la situation évolue assez rapidement devant le prix d’un Chromebook…

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Google Cloud, le géant de recherche offre des Chromebooks gratuits

Service Cloud, Google offre des ordinateurs portables aux partenaires Azure de Microsoft

Le marché des services Cloud à un grand avenir et Google le ...

Windows 10 S

Windows 10 S est officiel, Microsoft s’attaque aux Chromebooks de Google

Comme prévu, Microsoft a présenté une nouvelle version de son système d’exploitation ...

Système d'exploitation Windows 10 Cloud

Chromebook-killer, Microsoft prépare sa contre-attaque, bilan

Microsoft compte bien s’attaquer au marché des Chromebook avec ses Chromebook-killer armés ...