Accueil / Actualités / Politique et économie / Contrôle sur Internet : la Chine renforce une nouvelle fois son pouvoir

Contrôle sur Internet : la Chine renforce une nouvelle fois son pouvoir

Les autorités chinoises renforcent leur surveillance d’internet. Un texte vient d’être adopté visant à rendre impossible l’accès aux services de publication d’informations aux publics sans au préalable avoir fournir sa véritable identité.

Emblème national de la république chinoiseUne nouveau pas est franchi en Chine dans le contrôle du réseau des réseaux.

Après une censure déjà omniprésente empêchant par exemple d’accéder à Facebook ou Twitter, Le comité permanent de l’Assemblée Nationale populaire a adopté un nouveau texte sous la justification de la protection des informations personnelles et de la sécurité nationale.

La lutte contre l’anonymat et l’appel à la délation.

Il vise à rendre impossible l’accès à Internet à toute personne désirant publier des informations sans avoir au préalable procédé à son identification. Ce nouveau contrôle s’adresse à tous les services permettant de s’exprimer. Une fois connecté l’internaute chinois aura la possibilité d’utiliser un pseudonyme.

Les autorités encouragent également ces derniers à la délation en les invitant à signaler toutes « activités illégales ».

La chine souhaite ainsi renforcer son contrôle de l’information surtout si elle touche à la politique afin d’éviter que soit entaché sa réputation. Plusieurs scandales sur le train de vie et les mœurs de dirigeants du parti ont eu lieu grâce à des dissidents qui n’hésitent plus à contourner la censure.

Selon le blogueur Zhu Ruifeng cité par Euronews, “Depuis qu’Internet est arrivé en Chine, le gouvernement a constamment imposé des restrictions comme la protection, l’encombrement et l’interdiction” tout en rajoutant “Il a dépensé des millions pour construire un pare-feu contre les sites étrangers. Ils ne veulent voir s’exercer aucune liberté d’expression figurant dans la Constitution, parce que cela ira à l’encontre de leur intérêt.

Aujourd’hui 500 millions d’internautes sont sous la coupe d’une des censures les plus strictes au monde.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. la chine à parfaitement raison ; les francais ont qu’a en prendre de la graine… c’est un vrai foutoir de l’Internet en par ici en france!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Chine

Le gouvernement Chinois abandonne Windows et le matériel étranger sur tous ses ordinateurs

La Chine souhaite remplacer l’ensemble de l’écosystème informatique gouvernemental. Les autorités souhaitent ...

Smartphone iPhone d'Apple

Apple et les taxes « Donald Trump », comment le géant va réagir ?

Le gouvernement des États-Unis va augmenter ses droits de douane sur les ...

Steam

Steam en Chine, Valve s’adapte au travers de Zhengqi Pintai

La plateforme Steam va débarquer sur le marché Chinois. Elle va cependant ...