Accueil / Actualités / Politique et économie / Mémoire vive DDR4, les prix continuent d’augmenter, pas d’accalmie pour le moment
Mémoire vive DDR4
Mémoire vive DDR4

Mémoire vive DDR4, les prix continuent d’augmenter, pas d’accalmie pour le moment

Nous vous en parlions en début d’année et les tarifs le confirment, le prix de DDR4 ne cesse d’augmenter. La situation ne va pas s’améliorer et la hausse va se poursuivre.

DDR4, la hausse des prix se poursuit.

En janvier 2017, nous avions déjà tiré la sonnette d’alarme . Malheureusement la situation nous donne raison. En l’espace de quelques mois, la hausse du prix de la DDR4 n’est pas anecdotique.

Selon DRAMeXchange, un module de 4Go de DRAM pour PC est désormais 20% plus onéreux qu’en octobre 2016. L’impact sur une simple barrette mémoire et les kits dual ou quad channel est immédiat.

Que se passe-t-il ?

Pour comprendre la situation nous vous expliquions en octobre 2016 que la tarification de la mémoire vive est liée à l’offre et la demande. Si le marché à un stock plus important que la demande, les prix sont à la baisse.

Au troisième trimestre 2015, la mémoire DDR4 était compétitive en raison d’une contraction du marché du PC et d’une forte demande autour de la DDR3. La situation a soudainement changé. En sachant qu’il n’y a pas eu de changement du côté « PC », la raison est ailleurs. L’augmentation de la demande en DDR4 vient du marché des smartphones haut de gamme.

L’introduction des Galaxy S7, Google Pixel ou encore de certains modèles de chez Xiaomi a occasionné une augmentation des besoins en puce DDR4. A cela s’ajoute le plus grand fiasco de l’histoire du smartphone (le Galaxy Note 7) obligeant Samsung a revoir à la hausse ses besoins en DDR4. L’objectif a été d’assurer un transfert des ventes vers le Galaxy S7. Tout ceci a mis sous « pression »  les capacités de production et le marché s’est tendu.

Pour l’heure rien n’indique que la situation va changer. Certains soulignent que les prix devraient se stabiliser d’ici le troisième trimestre 2017. L’hypothèse n’est cependant pas partagée par tout le monde. Il se dit que le contexte aurait donné des idées aux trois géants du domaine.

Micron, Samsung et SK Hynix auraient compris qu’une guerre commerciale ne serait pas très « bon » pour les affaires.  En clair produire ce qu’il faut et guère mieux permettrait de maintenir un juste prix…

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mémoire vive DDR4

Mémoire vive DDR4, la hausse des prix va s’accélérer

La hausse des prix de la mémoire DDR4 est une nouvelle fois ...

Kit mémoire G.SKill DDR4 Trident Z

Kit DDR4, G.Skill annonce du 16 Go à 4333 MHz sous une tension de 1,4V

G.SKILL ne lâche pas l’affaire concernant les plus hautes fréquences proposées par ...

JEDEC – Global Standards for the Microelectronics Industry

La mémoire vive DDR5, le JEDEC donne rendez-vous en 2018

Si la DDR4 commence seulement à s’imposer sur le marché, elle n’est ...

banner