Accueil / Actualités / Politique et économie / e-G8 Forum : Un Internet libre mais contrôlé

e-G8 Forum : Un Internet libre mais contrôlé

L’e-G8 Forum a ouvert ses portes après l’intervention du président de la République, Nicolas Sarkozy. Devant un parterre de « grands » de l’Internet, le chef de l’état a félicité l’importance du rôle que joue le réseau des réseaux dans la liberté d’expression mais souhaite la nécessité de son contrôle.

Internet est devenu en quelques années un acteur de poids aux impacts économiques, politiques et sociaux loin d’être négligeables. Le 24 et 25 mai au jardin des Tuileries se tient par les souhaits de Nicolas Sarkosy l’e-G8 Forum de l’Internet. Le but de cette manifestation est le besoin de connaître la vision des grands avant de prendre position sur l’avenir du numérique. Des noms prestigieux comme Mark Zuckerberg, PDG de Facebook et encore Eric Schmidt, PDG de Google sont présents.

En ouverture ce matin, le chef de l’état s’est exprimé en saluant le rôle que joue le réseau des réseaux dans la liberté d’expression en s’appuyant sur l’exemple du printemps arabe, tout en soulignant sur la nécessité de son contrôle.  Le chef de l’état explique qu’Internet doit être pensé en concertation entre acteurs de l’Internet et Etats, c’est une “responsabilité historique“. Les Etats souhaitent engager avec vous un dialogue pour qu’une voie équilibrée puisse un jour être trouvée entre vos intérêts, ceux des internautes qui vous plébiscitent chaque jour et ceux enfin des citoyens et des contribuables de chaque nation qui ont des droits.” a déclaré Nicolas Sarkozy.

Les grands responsable du réseau mondial ne doivent pas y laisser  “véhiculer le mal, sans entrave, ni retenue“. “le mal” est une expression forte dont la première forme serait le non-respect de la propriété intellectuelle, “Je sais que la conception française sur ce principe est différente de celle d’autres pays, mais personne ne doit pouvoir être impunément exproprié du produit de ses idées, de son travail, de son imagination, de sa propriété intellectuelle” souligne-t-il.

Après cette intervention des questions-réponses ont eu lieu où Nicolas Sarkosy s’est voulu rassurant “Les réactions de méfiance ne m’ont pas surpris. Vous avez peur que certaines mesures prises viennent ralentir ou tuer votre activité. Mais pourquoi voudriez-vous qu’on vous nuise alors que vous représentez un potentiel de croissance extraordinaire ? […] il faut comprendre qu’il y a un socle minimum de règles et que vous ne pouvez pas vous en exonérer. […] Vous êtes des créateurs mais est-ce vous nuire que de vous dire que vous devez aussi respecter d’autres créateurs ? […] Nous avons conscience de la formidable force d’internet mais aussi de la fragilité de son écosystème. Il faut mieux plutôt ne rien faire que de mal faire dans un secteur à la croissance à la fois rapide et fragile.”

Certains ont déjà réagi comme Eric Schmidt, de Google. Selon ce dernier, l’évolution des technologies est bien plus rapide que les gouvernements et la législation n’est pas pour le moment la bonne solution. Il faut déjà voir si des solutions technologiques sont viables avant de penser réglementation.

Voici le discours de Nicolas Sarkozy au forum de l’internet pour le G8.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Subnautica : Below Zero

Subnautica : Below Zero sera disponible le 14 mai prochain, les recommandations matérielles

C’est désormais officiel, Subnautica : Below Zero est dans sa toute dernière ...

HyperX

Périphériques gaming, HP s’offre HyperX pour 425 millions de dollars

Le géant HP renforce sa présence sur le marché des accessoires « gaming » ...

ROG Strix Z590-E Gaming Wi-Fi

ROG Strix Z590-E Gaming Wi-Fi, le test complet

La ROG Strix Z590-E Gaming Wi-Fi est une carte mère Asus destinée ...