Accueil / Actualités / Politique et économie / Lenovo continue d’espionner ses clients avec un Spyware préinstallé
lenovo laptops

Lenovo continue d’espionner ses clients avec un Spyware préinstallé

Lenovo vient une nouvelle fois d’être pointé du doigt pour ses pratiques de surveillance et de collecte de données. Le constructeur semble persister sur ce chemin puisque une nouvelle affaire parle de recueille des données sur les activités quotidiennes de ses utilisateurs.

Lenovo

Lenovo a été une nouvelle pris la main dans le sac. Ce constructeur installe apparemment des applications louches sur ses ordinateurs portables et ses stations de travail sans le consentement de ses utilisateurs qui selon Michael Horowitz de Computerworld ne sont pas informés convenablement de leur existence.

Ce n’est pas la première fois que Lenovo pratique ce genre d’activité puisqu’en février dernier des experts en sécurité ont constaté que la société était à l’origine de Superfish sur ses PC, un programme publicitaire visant à placer des annonces dans les résultats de recherche sur le Web. L’application était non seulement cachée aux yeux de ses clients mais en plus sa programmation apportait d’importantes failles de sécurité.

En aout dernier, l’entreprise est de nouveau au cœur d’une affaire concernant cette fois certains de ses firmwares programmés pour permettre l’installation d’application à distance. Là encore d’importantes failles de sécurité ont été découvertes, vous pouvez relire notre actualité à ce sujet –  Lenovo Service Engine, le réputation de Lenovo est une nouvelle fois salie  -.

ThinkPad, ThinkCentre et ThinkStation, un spyware surveille et transmet vos usages d’application.

Michael Horowitz annonce que ces deux affaires ne semblent pas vraiment posées de problème au constructeur puisqu’il serait de nouveau derrière des pratiques louches. Il est expliqué que les ordinateurs portables et les stations de travail des series ThinkPad, ThinkCentre et ThinkStation seraient équipés d’un logiciel espion.

Nommé « Lenovo Customer Feedback Program 64 » , il établirait, tous les jours, des connexions aux serveurs de la firme afin de transmettre des informations sur l’utilisation de logiciels par l’utilisateur. Elles seraient de nature “non-personnelles et sans identification » .

Michael Horowitz souligne que son existence est mentionnée dans certains documents proposée par l’entreprise cependant l’utilisateur n’est pas ouvertement averti de sa présence, de ses fonctions et surtout il n’y a aucune demande d’acceptation de se partage d’information.

Il est recommandé, si vous êtes concerné par ce problème, d’utiliser TaskSchedulerView sur votre machine Lenovo afin de stopper l’activité de “Lenovo Customer Feedback Programme 64”. A cela il est préconisé de renommer le dossier “C: \ Program Files (x86) \ Lenovo” juste au cas où.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

PC ThinkStation de Lenovo , Windows ou Ubuntu

Les PC ThinkPad de Lenovo seront disponibles avec la distribution Linux Ubuntu

Lenovo partenaire de longue date de Microsoft a décidé de se rapprocher ...

Lenovo ThinkPad Série X

Windows 10 v2004 et le plantage de certains PC Lenovo, solution

Microsoft a confirmé que certains PC Lenovo et Windows 10 ne font ...

ThinkPad X1 Carbon

Windows 10 v2004, Lenovo recommande de ne pas l’installer, explications

Windows 10 May 2020 Update alias 2004 est disponible depuis plusieurs semaines ...