Accueil / Actualités / Politique et économie / Logiciel Libre, Microsoft menacé, le lobby se met en place au Chili ?
Microsoft

Logiciel Libre, Microsoft menacé, le lobby se met en place au Chili ?

Microsoft a-t-il vraiment confiance dans les performances de ses logiciels payants face aux solutions gratuites ? La question mérite d’être posée devant un scandale dévoilé par un quotidien.

Microsoft

Microsoft est face à une situation qu’il n’a jamais connu. Depuis la sortie de Windows 8 et sa décision de mettre un terme à Windows XP, certains administrations et Etats ont commencé à prendre du recul en entrevoyant la possibilité d’adopter massivement des systèmes d’exploitation libre comme par exemple la distribution Linux Ubuntu. Cette situation est d’autant plus réelle que la recherche aux économies est une priorité pour certains pays.

Le logiciel libre menace les intérêts financiers de Microsoft ?

Un tel contexte n’est pas favorable aux affaires de Microsoft qui peine à justifier des investissements massifs en licences. Au Chili, le magazine El Sábado de El Mercurio affirme que le puissant lobby de la firme s’est mis en marche afin de faire voter une loi en sa faveur. Il est expliqué en détail son fonctionnement  et comment il aurait fait annuler une loi susceptible de nuire à aux intérêts financiers de Microsoft.

Un membre indépendant du Parlement chilien aurait été l’initiateur d’un projet de loi qui permet à l’Etat de considérer le logiciel libre en cas d’acquisition de matériels ou de renouvellement des licences. Il faut dire que cette possibilité est la bienvenue face au 2,7 milliards de dollars dépensées par l’Etat en différentes licences dont certaines sont signées Microsoft.

Suite à l’adoption de ce projet de loi (64 votes pour, 12 abstentions et une voix contre) et après qu’un représentant de chez Microsoft aurait rencontré certains responsables, un membre du Parlement, Daniel Farcas, aurait proposé un second projet de loi qui annule les effets du précédent. Fait intéressant, plusieurs personnes qui ont voté en faveur de la première loi a également voté en faveur de la seconde qui vise pourtant tout autre chose. Elle pousse agressivement à l’adoption des logiciels propriétaires. Comment ? Si une entreprise opte pour un logiciel propriétaire, elle recevra certains avantages fiscaux, de quoi augmenter considérablement son attrait face aux logiciels libres.

Microsoft a-t-il vraiment mis en œuvre un lobby pour maximiser ses profits ? Il est difficile de savoir si cette histoire est vraie mais l’avènement du logiciel libre et les avantages financiers évidents qu’il offre sont vraiment une situation à risques.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. Bah, c’est pas nouveau. Microsoft a déjà souvent sorti le carnet de chèque pour stimuler certaines administrations à utiliser ses produits plutôt que de tenter le passage au libre. Suffit de voir les remises exceptionnelles faites pour s’assurer certains marchés.

    D’ailleurs je me demande si cela n’inciterait pas certains à crier haut et fort qu’ils vont passer au libre juste pour obtenir une petite remise ^^

  2. 2.7 milliards pour 17 millions d’habitants.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Windows 10 - Insider Preview Build

Windows 10 20H1, Microsoft publie de nouveaux ISO d’installation

Microsoft a publié de nouvelles images ISO de Windows 10 20H1. Les ...

Système d'exploitation Windows 7 de Microsoft

Windows 7, dans six mois il sera abandonné

Windows 7 est désormais à six mois de sa fin de vie. ...

Patch Tuesday de Microsoft

Patch Tuesday de juillet 2019, 77 vulnérabilités corrigées dont deux failles Zero Day

Microsoft corrige un total de 77 vulnérabilités à l’occasion du Patch Tuesday ...