Accueil / Actualités / Politique et économie / Marissa Mayer, PDG de Yahoo !, 23 millions de dollars de bonus pour un bilan catastrophique
Marissa Mayer - PDG de Yahoo ! depuis 2012
Marissa Mayer - PDG de Yahoo ! depuis 2012

Marissa Mayer, PDG de Yahoo !, 23 millions de dollars de bonus pour un bilan catastrophique

L’actuelle PDG de Yahoo !, Marissa Mayer, devrait recevoir un beau « parachute doré » de 23 millions de dollars suite à l’acquisition de l’entreprise par Verizon. En poste depuis 2012, elle est à l’origine d’un bilan…critiquable.

Logo Yahoo!

Le groupe internet américain Yahoo! vient d’annoncer que la vente de son cœur de métier à Verizon va donner naissance à une nouvelle entreprise. Sa direction sera confiée à Thomas McInerney.

Yahoo !, une nouvelle entité va naitre, Altaba

Le géant va se séparer de ses services de publicité en ligne et de plusieurs de ses activités comme Yahoo Mail, Yahoo News ou Tumblr. Ce rachat va transformer en profondeur Yahoo ! La perte de plusieurs branches oblige à entrevoir une nouvelle entité. Présentée comme une société d’investissement, elle est désormais connue, il s’agit d’Altaba.

Depuis le mois de janvier dernier, nous savons que l’actuelle big boss du groupe ne restera pas au conseil d’administration une fois ce rachat terminé. Du coup nous apprenons qu’elle pourrait profiter d’un beau parachute doré de 23 millions de dollars en cas de départ définitif.

Yahoo !, le plus grand piratage de l’histoire

La publication de cette information fait polémique face au bilan Marissa Mayer. A cœurs de plusieurs rachats qui n’ont pas porté leur fruit et surtout de la plus importante histoire de piratage du monde, la pilule est « amer ».

Yahoo a été victime de deux piratages massifs entre 2013 et 2014. Ils ont visé pas moins de 1,5 milliard de comptes. Ces vols de données ont été rendus « public » en septembre et décembre 2016, soit deux ans après les faits. Ajoutons que ces révélations sont également apparues une fois l’accord d’acquisition par Verizon signé.

A la base, cette transaction avait été fixée à 4,83 milliards de dollars cependant l’ampleur de cette histoire a permis à Verizon de renégocier ce rachat. La ristourne s’est montée à 350 millions de dollars. Il est intéressant de noter le fiasco de ce groupe qui en une dizaine d’années a perdu des dizaines de milliards en valeur. Par exemple en 2008, Microsoft a fait une offre à 44 milliards de dollars.

Yahoo!, aucun respect pour la sécurité de ses utilisateurs

L’affaire de ce piratage ne concerne pas les défaillances de sécurité mais le comportement intentionnel de l’entreprise. En général, une marque, un groupe divulgue le plus rapidement possible ce type d’information. L’objectif est avant tout autre chose de sécuriser les utilisateurs en leur permettant d’agir en conséquence. Cette confiance est à la base d’un respect. Yahoo ! a eu une attitude impensable en cachant la vérité durant deux années à plus d’un milliard de ses utilisateurs.

Yahoo ! n’est donc pas seulement la victime du plus important piratage de l’histoire, l’entreprise est aussi derrière le plus long silence. De récents documents ont révélé que les cadres dirigeants du groupe étaient informés de la situation dès 2014, cependant rien n’a été fait. Bien que le nom de Marissa Mayer n’apparaisse pas, il est surprenant que la personne à la tête du groupe n’ait pas eu connaissance de cette affaire, surtout à la vue de nombre de comptes touchés.

La grande question est de savoir pourquoi Yahoo ! est resté volontairement silencieux durant deux ans ?

Cette situation ubuesque ne semble pas remettre en cause certains accords d’indemnité de départ de Marissa Mayer.  Depuis sa prise de fonction, Marissa Mayer a empoché plus de 150 millions de dollars.  Dans un élan de générosité, elle a renoncé à son dernier bonus pour le distribuer aux employés de l’entreprise. Il s’agit d’un « merci » pour leur travail.

Yahoo, des outils de surveillance de masse

Enfin Yahoo est aussi à l’origine d’outils personnalisés qui a permis à la NSA et au FBI d’analyser tous les e-mails de chaque utilisateur en temps réel.

Devant l’impasse de pouvoir refuser les demandes de ces deux organismes américains, son PDG Marissa Mayer a donné son feu vert au département d’ingénierie pour le développement de ces outil. Il est dit qu’elle aurait volontairement dissimulé l’information au responsable de la branche sécurité du groupe, Alex Stamos. Il est inutile de préciser que les utilisateurs n’ont pas été informer non plus.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Aï aï Hoo la présidente de gueule a bien monnayé son cul.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Yahoo Mail - Nouvelle Interface et nouvelles fonctionnalités

Yahoo Mail fait peau neuve mais attention à votre vie privée

Le service Yahoo Mail évolue avec désormais un design rafraichi en langue ...

Yahoo !

Piratage historique de Yahoo, l’incompétence serait-elle l’explication ?

 L’affaire Yahoo n’a pas fini de dévoiler ses secrets. Une récente enquête ...

Yahoo !

Yahoo !, irresponsabilité, surveillance de masse, piratage

Au fil des mois, le géant Yahoo ! dévoile son vrai visage. De ...