Home / Actualités / Politique et économie / Steve Jobs démissionne : Le cours d’Apple chute

Steve Jobs démissionne : Le cours d’Apple chute

Une importante page se tourne pour la firme Apple, Steve Jobs, un des pionniers de l’informatique domestique vient d’annoncer son attention de démissionner. Il sera remplacé par le n°2 de la firme informatique à la pomme, Tim Cook.

Dans une lettre adressée au conseil d’administration Steve Jobs rappelle « J’ai toujours dit que si venait le jour où je ne pourrais plus remplir mes devoirs et les attentes en tant que directeur d’Apple, je serais le premier à le faire savoir… Malheureusement, ce jour est venu. Je démissionne donc en tant que directeur général d’Apple ».  Conformément à ses souhaits exprimés dans son « plan de succession », Tim Cook, directeur opérationnel du groupe le remplacera. Diplômé de l’université de Duke, il avait travaillé chez Compaq et IBM avant de rejoindre Apple en 1998.

Ancien logo de la firme AppleC’est en 1976 que Steve Jobs et Steve Wozniak ont créé Apple Computer. Après seulement neuf ans à la tête de l’entreprise il démissionne par désaccord avec l’administration pour reprendre les reines en 1997. Il s’en suivit la sortie des produits révolutionnaires au succès planétaire que nous connaissons tous, nommons par exemple l’iMac, l’iPad, l’iPhone ou encore l’iPAD.

En 2004 le patron de la marque mythique subit une intervention chirurgicale afin de faire face à un cancer du pancréas. 5 ans plus tard une greffe du foie lui est nécessaire. Depuis le 17 janvier dernier, il est en congé maladie. Tim Cook qui occupait ses fonctions de directeur général à titre intérimaire, va désormais le remplacer de manière définitive. Malgré une santé fragile Steve Jobs est un personnage à part. « La vision et le leadership extraordinaires de Steve ont sauvé Apple et l’ont guidé vers sa position de compagnie de technologies la plus innovante et de plus forte valeur dans le monde », a commenté Art Levinson, au nom du conseil d’administration, dans un communiqué.

Steeve JobsSteve Jobs restera toutefois Président du Conseil, il ne quitte donc pas vraiment le navire. Depuis début août, l’entreprise née dans un garage il y a 35 ans est  devenue la plus importante capitalisation boursière américaine devant Exxon.

Apple doit bien s’en sortir « Je pense que les jours les plus brillants et les plus novateurs d’Apple restent à venir. Et je suis impatient d’assister et de contribuer à son succès au sein de mes nouvelles fonctions » indique Steve dans son courrier adressé hier au conseil d’administration d’Apple et à la communauté Apple.

Cette transition programmée et en douceur ne devrait avoir aucune raison de faire paniquer les investisseurs puisque de nouveaux produits sont déjà sur les rails comme l’iPhone 5 attendu pour la mi-octobre et une nouvelle version de l’iPAD en début d’année 2012. Toutefois cette annonce a tout de même  entraîné un décrochage des actions Apple de 7% ayant du coup engendré une suspension provisoire du titre avant la clôture de la séance.

2 commentaires

  1. Oula, c’est pas sur qu’Apple s’en sorte sans dommage non ?

  2. Il faudrait peut-être se mettre à jour avant de poster n’importe quoi, ou plutôt compléter ses dires. En effet la bourse d’Apple (AAPL) a chutée de 7% après cette annonce, mais elle est également remontée de plus de 6,5% les heures qui ont suivies, soit un total de -0,5%. Et par rapport à la semaine dernière c’est toujours une progression de 2,77% pour Apple.

    Pour répondre à Yoyo, en 2009 Tim Cook a déjà eu l’occasion de reprendre les reines de la firme et depuis le début de l’année c’est déjà lui qui gère une grande partie de la société. En gros, il n’est pas complètement irresponsable du succès de l’iPhone et de l’iPad et tout les lauriers ne reviennent pas à notre cher Steve. Je pense que Apple est encore entre de bonnes mains et je pense que Steve aura toujours sont mot à dire puisqu’il fait encore partie du comité.

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroller en haut de la page