Accueil / Actualités / Politique et économie / Yahoo !, irresponsabilité, surveillance de masse, piratage
Yahoo !

Yahoo !, irresponsabilité, surveillance de masse, piratage

Au fil des mois, le géant Yahoo ! dévoile son vrai visage. De surprise en surprise, l’entreprise met au grand jour des défaillances impensables dans la protection et la sécurité des données de ses utilisateurs. En l’espace d’une année, elle avoue que 1,5 milliard de comptes ont été piraté depuis des années tandis que l’ensemble de son trafic est surveillé par ses propres logiciels pour le compte des autorités américaines.

Yahoo !

Yahoo !, un unique objectif, ses intérêts ?

Yahoo ! incarne-t-il un concentré des craintes les plus dures sur les dérives possibles des géants du Web ? Une chose est certaine, la firme de Synnivale n’a peur de rien et malgré un chiffre gargantuesque pour ne pas dire pantagruélique de comptes piratés, elle annonce que la sécurité est au cœur de ses prérogatives. Sans la moindre hésitation, elle souligne

« Nous améliorons continuellement nos systèmes de protection et de détection des accès non autorisés aux comptes d’utilisateurs.»

Beaucoup d’indices montrent un attachement à défendre des intérêts personnels avant toute autre chose. Le groupe ne semble pas avoir de philosophie, d’idée ou d’objectif moral, juste l’envie d’une réussite économique, et tant pis pour l’essentiel. L’utilisateur est laissé à sa compression, celle peut-être d’imaginer qu’il n’est qu’au final qu’une pierre pour la construction d’un géant.

Yahoo !, surveillance massive

En octobre dernier, Reuters rapportait que l’entreprise était à l’origine du développement d’un outil afin d’analyser en temps réel tous les courriers électroniques de l’ensemble de ses utilisateurs. Ceci a été mis en place suite à une demande de la NSA et du FBI. Naturellement les utilisateurs n’ont pas été informé à l’époque.

Le New York Times de son côté a stipulé que Marissa Mayer, big boss de Yahoo ! avait ignoré les problèmes de sécurité mis en avant de manière régulière par le responsable de la branche sécurité de l’époque. Cette décision auraient conduit au piratage massif de 2014 ou les données de plus de 500 millions d’utilisateurs ont été dérobées.

Une nouvelle fois l’affaire Yahoo ! prend une tout autre envergure.  De nouvelles révélations dévoilent un piratage encore plus massif. En date de 2013, il concerne plus d’un milliard de compte.

Comme le souligne nos confrères du « lepoint », Yahoo  « assure n’avoir pas vu le piratage au moment où il avait lieu ».

Yahoo, un silence volontaire ?

Yahoo annonce ici qu’elle n’a pas été capable de détecter un piratage aussi massif depuis trois longues années. Nous ne parlons pas de dizaines de comptes mais bien de 1/7 de l’humanité.

Mieux encore et sans s’en rendre compte, Yahoo annonce que même si la cybersécurité est une affaire complexe ou les incertitudes demeurent, le principe de précaution ne prévaut pas.

Au final, son silence volontaire durant trois ans, a exposé 1 milliard de ses utilisateurs à des multiples dangers liés à leurs comptes piratés.

Il y a peut-étre une explication.  Les négociations en 2013 avec Verizon pour le rachat de son cœur de métier pour la modique somme de 4,8 milliards de dollars n’ont-elles pas pesé sur la balance du silence ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 plusieurs commentaires

  1. Yahoo à prouvé son incompétence dans le secteur, si ce n’est déjà fait un procès en Class action au states devrait logiquement avoir lieu pour négligence extrême et manque de transparence.
    Verizon n’a pas à payer 4.8 milliard pour une boite pareille, une fois racheté la boite devrai simplement siphonner les brevet et le peu de talent que possède l’entreprise avant de la couler pour qu’on en entende plus jamais parler.

  2. Comment est-il possible que même les journalistes et les personnes qui publient des articles à la vue de tous ne connaissent pas l’orthographe ?!

  3. un milliards de trucs, c’est pas assez pour qu’on mette un s ?

  4. Les commentaires sont éloquents de « conneries ».
    Oui il y a des fautes mais devant les révélations, elles deviennent secondaires.
    Devant les interventions de Truc ou Armand pas étonnant que les puissants fassent n’importe quoi à nos données personnelles, s’enrichissent en toute impunité et sans aucune morale.
    Allez les chèvres, il est presque l’heure de regarder TF1 pour être un bon consommateur. En plus, c’est bientôt les élections présidentielles…a voté, c’est bien.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Piratage informatique

Ordinateur en Asie, le piratage est massif selon Microsoft

Selon une enquête de Microsoft le marché des nouveaux ordinateurs en Asie ...

Yahoo Mail

Yahoo Mail, la collecte et la vente de vos données sont toujours là

Yahoo Mail est un service de messagerie utilisé par des millions de ...

Yahoo Messenger

Yahoo Messenger, c’est la fin le 17 juillet prochain

Il faut se préparer à la disparition d’une grande application de messagerie ...