Accueil / Actualités / Science et technologie / Coloniser Mars, 1058 candidats sont sélectionnés pour le projet Mars One
Curiosty

Coloniser Mars, 1058 candidats sont sélectionnés pour le projet Mars One

Le rêve humain de coloniser la planète Mars va peut-être devenir une réalité. Dans un communiqué de presse, l’entreprise hollandaise Mars One vient d’annoncer qu’elle a prévenu par email les 1058 présélectionnés pour son aventure spatiale, un aller simple vers la planète rouge.

Curiosty

Plus de 200 000 personnes ont répondu à l’appel du projet Mars One. Il s’agit d’un rève, celui de coloniser Mars en envoyant une première colonie humaine. Le défi est colossal puisqu’il est question d’un aller simple vers cette planète très peu accueillante. Elle offre des conditions hostiles pour la vie humaine avec une température moyenne de – 55 °C et une atmosphère composée à 95 % de dioxyde de carbone.

Mars One, de la téléréalité spatiale.

Planète Mars

Le montant de l’opération est estimé à 6 milliards de dollars dont le financement sera aidé par la mise en place d’une sorte de téléréalité. Dans son communiqué, Mars One précise que des négociations sont en cours pour la diffusion d’une première émission sur le processus de sélection des 24 finalistes qui partiront pour Mars. Norbert Kraft, médecin-chef du pojet Mars One indique que

Les prochaines phases de sélection en 2014 et 2015 incluront des simulations rigoureuses, dont beaucoup en équipe, en testant les limites physiques et émotionnelles des candidats.

 Mars One arrivera-t-il à envoyer véritablement des colons sur Mars ? Selon Scott Hubbard, un ancien responsable du programme d’exploration de Mars à la Nasa

 Si on lançait ce projet maintenant, il serait possible d’y poser des hommes dans 20 ans.

Les défis sont importants à commencer par le temps nécessaire pour rejoindre la planète qui sera à l’origine d’un long isolement très mal connu aujourd’hui, aux soucis de perte musculaire liés au manque de gravitation ou encore à  l’impact des radiations cosmiques sur l’organisme et ses risques  de cancer. Il faudra aussi, une fois arrivé en orbite autour de la planète, atterrir. L’atmosphère très diluée n’offre pas les mêmes propriétés physiques que celle de la terre si bien que le freinage lors de la descente est problématique.

source :

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mini PC Mars d’ASRock

Mini PC Mars, ASRock opte pour Whiskey Lake avec le choix de l’orientation

ASRock complète sa gamme de Mini-PC avec l’arrivée de la famille Mars. ...

Rover Curiosity sur Mars, Full-Circle Vista from 'Naukluft Plateau' on Mars

Mars, la Nasa publie une vidéo panoramique inédite prise par Curiosity

Le robot Curiosity aborde avec confiance et sérénité sa sixième année sur ...

Planète Terre

Stephen Hawking, l’humanité a 100 ans pour assurer sa survie

Le physicien Stephen Hawking n’est guère optimiste pour l’avenir de l’humanité.  D’après ...