Accueil / Actualités / Science et technologie / Exoplanète et la vie, la NASA découvre trois planètes Terre candidates
L'étoile Trappist-1 et son cortège de sept planètes
L'étoile Trappist-1 et son cortège de sept planètes

Exoplanète et la vie, la NASA découvre trois planètes Terre candidates

La NASA vient de découvrir tout un cortège de planète autour d’une petite étoile de type naine rouge nommée Trappist-1. Certaines d’entre elles ont la particularité d’avoir des caractéristiques proches de celles de la Terre.

L'étoile Trappist-1 et son cortège de sept planètes

L’agence spatiale américaine a joué sur la communication autour de cette découverte. Beaucoup attendaient la grande annonce, celle d’un astre disposant d’une atmosphère composée d’oxygène et d’eau liquide à sa surface mais il n’en est rien. La découverte de nouvelles planètes en dehors de notre système est importante car le paysage des exoplanètes s’enrichit. Cependant il ne s’agit pour le moment que d’un nouveau pas dans l’étude du contenu de notre univers.

Trappist-1, trois exoplanètes potentiellement « habitables »

L'étoile Trappist-1 et son cortège de sept planètes

Ces exoplanètes sont situées à une quarantaine d’années-lumière de notre soleil. Certains parlent de la « banlieue proche » mais pour l’homme la distance est inimaginable. Il faut quarante années à la lumière pour accomplir le voyage. Elle se déplace à une vitesse d’environ 300 000 kilomètres par seconde. Un rapide calcul montre que ces prétendantes à offrir un habitacle potentiel à la vie telle que nous la connaissons se situent à environ 378 432 000 000 000 kilomètres.

Leur soleil est une toute petite étoile de la famille des naines rouges capable de rayonner dans l’espace seulement 0,05% de la luminosité de notre soleil. Elle porte le nom de Trappist-1 et se situe dans la constellation du Verseau.

L'étoile Trappist-1 et son cortège de sept planètes

Si vous êtes un passionné il ne s’agit surement pas d’une inconnue. En mai 2016, cette étoile a fait parler d’elle puisque trois exoplanètes avaient été découvertes. Désormais le nombre total est porté à sept. Ces astres accomplissent leur révolution entre 1,5 à 20 jours.

L’annonce de la NASA parle d’exoplanètes de taille terrestre dans trois sont des candidates intéressantes pour l’existence de la vie. Il est évoqué des températures modérées et des densités faibles, une qualité appréciée car l’existence d’eau en abondance devient possible.

Comme souvent dans ce type d’annonce, il faut patienter pour que les suspicions puissent devenir des certitudes. Les scientifiques comptent beaucoup sur le télescope spatial James Webb de la Nasa et de l’ESA pour avoir des réponses. Déjà nous parlons d’une étude de l’atmosphère. L’objectif est bien entendu de savoir si de l’oxygène est présent.

Exoplanète, bientôt une preuve que la Terre n’est pas unique

L’imagination humaine à besoin d’avoir des preuves. Si tout porte à croire que notre Terre n’est qu’une planète banale dans une galaxie tout aussi banale, nous n’avons pour le moment aucune preuve pour le démontrer. A notre connaissance et à la vue des planètes de notre système solaire, la Terre est unique. De là cette unicité limite l’émergence de la vie ailleurs.

Si ce schéma est rigoureux au sens de la science, a-t-il encore un sens à l’échelle du cosmos ?

Pour revenir à cette découverte, elle est  jugée d’importance. Thomas Zurbuchen, administrateur adjoint de la Direction des missions scientifiques de la NAS, souligne

« Cette découverte pourrait être une pièce importante dans la quête de trouver des environnements habitables, des lieux propices à la vie. La  question « sommes-nous seuls ? », est une priorité de la science. Le fait d’avoir trouvé autant de planètes dans la zone habitable est une avancée remarquable vers ce but. »

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

banner