Accueil / Actualités / Science et technologie / Kepler-186f, la NASA découvre une soeur jumelle de la Terre
Kepler-186f

Kepler-186f, la NASA découvre une soeur jumelle de la Terre

Le télescope Kepler vient de faire une importante découverte, Kepler-186f. Cette exoplanète est unique. Elle dispose d’une taille similaire à celle de la Terre tout en se situant dans une zone dite « habitable » autour de son étoile.

Kepler-186f

Une équipe d’astronomes internationale annonce avoir découvert, à l’aide du télescope spatial Kepler, une exoplanète de la taille de notre Terre. Nommée Kepler-186f, elle se situe dans la zone dite « habitable » autour de son étoile. De l’eau à l’état liquide est possible à sa surface mais pas seulement.

Kepler-186f, une sœur jumelle de la Terre.

Kepler-186f est l’un des cinq exoplanètes découvertes en orbite autour d’une étoile de type naine rouge. Elle se situe environ à 500 années-lumière de notre système solaire (plus de 4,6 millions de milliards de kilomètres), dans la constellation du Cygne.

Cette découverte est importante car ce type d’étoile est très répandu dans notre galaxie. Elles représentent environ 70% des 100 milliards d’étoiles de la Voie Lactée. L’étoile du système Kepler-186, composé également de quatre autres exoplanètes (Kepler-186b, Kepler-186c, Kepler-186d et Kepler-186e), est deux fois plus petite et deux fois moins massive que notre Soleil, ce qui signifie que la zone « habitable » est située beaucoup plus près de sa surface. Cette région existe autour de chaque étoile et représente une sorte de bande géographique dont les niveaux de température sont compatibles avec la présence d’eau liquide à la surface d’une planète ou d’un astéroïde. Dans notre système solaire, la Terre est au centre de la zone habitable tandis que Mars se situe à l’une de ses frontières.

Selon les chercheurs Kepler-186f a le potentiel d’accueillir la vie telle que nous la connaissance. Elisa Quintana, à l’origine de ces travaux indique

Les premiers signes d’autre vie dans la galaxie peuvent provenir de planètes en orbite autour d’étoile naine. Nous savons pour le moment qu’une planète existe où la vie est possible, la Terre. Lorsque nous cherchons de la vie en dehors de notre système solaire, nous nous concentrons sur la recherche de planètes aux caractéristiques semblables à celles de la Terre. Trouver une planète, dans une zone habitable, à la taille comparable à la Terre est un grand pas en avant.

Kepler-186f évolue rapidement autour de son étoile. Elle exécute un tour complète en 130 jours terrestres là où notre Terre demande 365 jours pour faire le tour de notre Soleil. Les scientifiques estiment que l’exoplanète reçoit environ un tiers de la quantité totale d’énergie reçue par la Terre. La taille de la planète est connue, mais sa masse réelle et surtout sa composition ne le sont pas. Le scientifique Paul Hertz souligne

La découverte de Kepler-186F est une étape importante vers la recherche de monde comme notre planète Terre. Les futures missions de la NASA, comme le satellite « Transiting Exoplanet Survey » et le télescope « James Webb », pourront découvrir des exoplanètes rocheuses plus proches et déterminer leurs compositions et leurs conditions atmosphériques, la quête de l’humanité continue à trouver des mondes vraiment comme la Terre

Toutefois de la prudence reste nécessaire. Le chercheur Thomas Barclay souligne

Etre dans la zone habitable ne signifie pas qu’une planète est forcément habitable. Sa température dépend fortement de la composition de son atmosphère.

Le télescope Kepler, à l’origine de cette découverte, va continuer à surveiller plus de 150 000 étoiles de notre Voie Lactée dans l’espoir de découvrir d’autres mondes potentiellement habitables.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Exoplanète TOI 700 d (Illustration). Source : NASA

TOI 700 d, la NASA découvre une nouvelle planète située dans une « zone habitable »

L’agence spatiale américaine vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle exoplanète, TOI 700 ...

Exoplanète GJ 357 d, Credits: NASA's Goddard Space Flight Center

Exoplanète et la vie, la NASA découvre une nouvelle planète Terre candidate, GJ 357 d, détails

Un nouveau système solaire vient d’être découvert par une équipe internationale d’astronomes. ...

L'étoile Trappist-1 et son cortège de sept planètes

Exoplanète et la vie, la NASA découvre trois planètes Terre candidates

La NASA vient de découvrir tout un cortège de planète autour d’une ...