Accueil / Actualités / Science et technologie / Stephen Hawking, l’humanité a 100 ans pour assurer sa survie
Planète Terre
Planète Terre

Stephen Hawking, l’humanité a 100 ans pour assurer sa survie

Le physicien Stephen Hawking n’est guère optimiste pour l’avenir de l’humanité.  D’après lui, l’espèce humaine dispose de 100 ans pour assurer sa survie. Les alertes qui étoffent cette sorte de « cri d’alarme » sont nombreuses. Elles touchent à différents facteurs allant du réchauffement climatique, aux tensions internationales en passant par la surpopulation et les maladies.

Le célèbre physicien Stephen Hawking dévoile un triste avenir pour l’humanité. A l’occasion d’un documentaire, prévu pour être diffusé sur le BBC, il avance que l’homme, en tant qu’espèce, est face à des défis considérables au point que son extinction est proche pour ne pas dire imminente à l’échelle géologique. Le compte à rebours serait même lancé. Nous aurions désormais un siècle pour nous unir afin de coloniser ensemble une autre planète. Objectif ? Assurer notre survie.

L’humanité, des défis considérables

Physicien théoricien et cosmologiste britannique Stephen Hawking

L’avenir s’assombrirait à grande vitesse. En cause d’importants facteurs seraient à l’origine de cette fin inévitable. Nous retrouvons le réchauffement climatique, les menaces d’astéroïde, les consommations des ressources naturelles, les tensions internationales, la surpopulation ou encore les épidémies.

L’espèce humaine n’aurait donc pas d’autres choix que de tout faire pour colonisation une autre planète.

Cet objectif n’est malheureusement pas simple. Nos quelques excursions dans l’espace trahissent nos facultés à nous déplacer sur de longue distance. Il est pour l’instant inconcevable de voyager à des échelles en « année lumière ». Au mieux et au prix d’une coopération internationale, Mars est peut-être la première planète atteignable dans un avenir proche.

Il s’agit malheureusement que d’une visite et non d’installer une colonie sur le long terme. Cette planète est invivable et totalement inhospitalière. Coloniser Mars, c’est entreprendre à grande échelle de multiples voyages d’environ 150 millions de kilomètres, transférer des centaines de tonnes de matériels, d’équipements, mettre en place une vie sociale, un contexte sociétal et bien d’autres choses. Notre technologie est encore loin de pouvoir accomplir une telle prouesse.

Stephen Hawking, un cri d’alarme

Si le rêve est primordiale, la réalité est pesante et bien là. La Terre est pour le moment notre unique et seule maison.

Cette vérité est peut-être derrière ce « cri d’alarme » de Stephen Hawking. L’humain aspire à conquérir de nouveaux horizons mais du temps lui est nécessaire. Lever les yeux vers les étoiles fait partie de notre futur mais le présent demande de regarder devant soi afin de protéger ce qu’il existe. Sans lui, l’avenir de l’humanité est en effet tout tracé.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Auto-portrait du rover Curiosity sur Mars

Curiosity prend des photographies incroyables de Mars

Le robot Curiosity de la NASA n’a pas fini d’étonner. En mission ...

ExoMars, l’Europe va rechercher la vie sur Mars

ExoMars va prendre son envol. Cette mission spatiale d’exploration de la planète ...

Mars - Enveloppe

Mars, combien de timbre faut-il pour envoyer une lettre sur la planète rouge ?

Est-il possible d’estimer le coût pour envoyer une lettre sur Mars ? Un ...

banner