Home / Actualités / téléphonie VoIP / Free Mobile : Un énorme dysfonctionnement de son réseau

Free Mobile : Un énorme dysfonctionnement de son réseau

Une étude portant sur les performances du réseau Free Mobile affiche un constat accablant aux heures de pointe, soit entre 18h et 21h, puisque seulement un appel sur deux émis par un téléphone du réseau Free aboutirait.

Capital publie une enquête sur la qualité et les performances du réseau tant critiqué du nouvel opérateur Free mobile. Les rumeurs et les attaques sont-elles justifiées ? Le résultat semble le confirmer.

De 18 à 21 heures : Il faut de la patience chez Free Mobile.

Free MobileEntre 18h00 et 21h00, le taux d’échec des appels par Free Mobile atteint un triste record de 46%. Pour nos confrères, il ne s’agit pas de problèmes d’appels, comme le stipule le nouveau service de qualité du réseau fraichement inauguré  dans l’espace client, mais d’un « énorme dysfonctionnement ».

Menée à Paris et à Lyon, cette étude met en avant que le taux d’échec des appels téléphoniques de Free Mobile atteint 46% là où les opérateurs historiques, Orange, SFR et Bouygues Télécoms peuvent se vanter de seulement 1%.

La situation s’améliore (un peu) dans la journée avec 14% contre moins de 1% pour la concurrence. Le bilan sur la journée n’est donc pas à l’honneur de Free Mobile avec une moyenne d’échec de 32 % soit plus de trois appels sur dix.


Sur la question des débits, Free mobile n’est pas non plus en position de force avec l’impossibilité de télécharger un fichier de 2 Mo dans 16% des cas, « Un taux d’échec de transmission trois à huit fois supérieur à celui d’Orange, SFR et Bouygues Telecom » souligne Capital.

Des problèmes également sur ses propres installations.

Il y a quelques jours, Free Mobile est sorti du silence (devant la pression d’UFC Que Choisir ?) en apportant enfin quelques éclaircissements sur le dysfonctionnement de son réseau. Selon ses dires,  il s’agit  d’« une saturation de deux conduits d’acheminement de ce trafic » dont la solution a été apportée par Orange qui «  a procédé à l’augmentation de la capacité de ces conduits afin de rétablir le service« .

Cependant l’enquête révèle que même sur ses propres installations « Free Mobile offre une piètre qualité de service. Le taux d’échec des appels y atteint 4%, encore quatre fois plus que chez les autres opérateurs. »

Tout ceci indique que les problèmes semblent multiples.  Aux yeux de l’opérateur trublion, la mise en place de solutions est en cours, il promet un retour à la normal dans les 15 jours

-----------------------------------------------------

Vos recherches qui ont mené à cet article :

  • dysfonctionnement mobiles
  • free mobile dysfonctionnement

6 commentaires

  1. plus les articles s’empilent, plus l’impression d’un ginjfo antifree se concrétise n’est-ce pas ? Pas très agréable à lire, les gros titres racoleurs en prime…

  2. super il faut continuer a faire des article sur le réseau free comme ça les autre opérateur vous diront « on ne peut pas faire du mobile de qualité avec de si petit tarif, alors revenez chez nous on vas réajusté vos abonnement ..hein,free c’est pas bon vous le voyez bien.. » super newssssssss wouaaaaar

  3. je suis chez free mobile depuis le lancement et a ce jour j ai jamais eu aucun probléme sms , mms ou appel.

    aprés chacun fais ce qu il veut si vous prefere payer le prix fort et suivre les détracteurs de free qui veulent garder leurs pigeons c’est votre choix. ^^

  4. @prospette

    Pas d’accord avec toi, les nombreux articles de GinjFo suivent l’actualité, c’est tout. Personne ne peut contester que Free Mobile à des problèmes avec son réseau…alors il ne faudrait pas en parler ?!

    Une attitude journalistique contestable je trouve. J’ai l’impression que pour certains il ne faut absolument pas toucher à Free Mobile.

  5. @Benoit

    Soit…pourtant c’est l’impression que ça me laisse concernant les articles en rapport avec free mobile sur ce site -que j’affectionne au demeurant- ; pourtant gros consommateur de news et de presse générale, je n’ai que très rarement eu ce sentiment de dénigrement de free mobile alors qu’ici tout de même la neutralité journalistique me laisse perplexe (concernant freemobile entendons nous bien).
    Pour finir, je ne suis pas un fanboy loin s’en faut !

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Scroller en haut de la page