Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Disques Durs / Clé USB Zalman U3M32 SLC : 32 Go à pleine vitesse

Clé USB Zalman U3M32 SLC : 32 Go à pleine vitesse

La gamme de clés Zalman U3M SLC se compose de deux déclinaisons offrant un espace de stockage de 16 Go pour l’U3M16 SLC et 32 Go pour l’U3M32 Go SLC.

Clé USB Zalman U3M32 SLC

Elle est livrée sous blister plastique avec aucune documentation et un bundle se composant uniquement d’une attache afin de la fixer sur un porte clé par exemple.

Clé USB Zalman U3M32 SLC

Nous avons droit  à un design classique en format « bâtonnet » où la connectique USB est protégée par un capuchon en plastique brun transparent.

Clé USB Zalman U3M32 SLC

La finition est de très bonne facture avec un revêtement métallique légèrement rugueux. Ce choix participe à améliorer la prise en main et limite « la glisse » de la clé.

Clé USB Zalman U3M32 SLCClé USB Zalman U3M32 SLC

A l’usage, nous avons également remarqué qu’il participe à dissiper la chaleur des puces mémoires tout en n’étant pas sensible aux traces de doigts.

Clé USB Zalman U3M32 SLC

A l’extrémité, une attache en plastique s’accompagne d’une LED de couleur verte ou rouge selon la version.  Son rôle est de mettre en évidence son alimentation avec un éclairage constant et une phase de transfert en se mettant à clignoter.

Clé USB Zalman U3M32 SLC

Avec des dimensions de 78 x 17 x8.6 mm, elle se montre relativement compacte prête à être transportée facilement dans une trousse, la poche d’un pantalon ou celle d’une chemise.

SLC : Que du bon ?

Son principal atout, hormis sa compatibilité avec l’interface USB 3.0, est de profiter d’une architecture autour de puces mémoire SLC. Face à de la NAND Flash MLC,  Zalman met en avant, certes un coût plus élevé, mais des avantages dans quatre domaines. Les débits en écriture et lecture sont bien plus élevés tandis que la température de fonctionnement se veut plus faible, le tout dans un contexte d’une demande énergétique optimisée et une espérance de vie améliorée.

Tout ceci s’explique par le fait que la SLC, contraction de Single Level Cell, stocke un seul bit par cellule contrairement à la MLC, contraction de Multi Level Cell, où plusieurs bits peuvent prendre place grâce à plus de deux états possibles par cellule (généralement 4 voire 8).

De ce constat, il est facile de comprendre que pour une densité identique la SLC devient plus coûteuse car à l’unité elle contient moins de données. Ceci explique par exemple l’usage massif de MLC sur le marché des SSD grand public afin de proposer des solutions aux tarifs compétitifs. Cependant à l’usage, les SLC se montrent plus « répondantes » avec des débits plus élevés tout en affichant des besoins énergétiques en baisse. De plus, elle s’accompagne d’une durée de vie qui peut atteindre un facteur 10 face à de la MLC.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Système d'exploitation Windows 10 Pro

Bon Plan, Windows 10 Pro OEM à seulement 11,92 € (terminée)

L’achat d’une licence Windows 10 peut se faire de différentes manières. Il ...

Thunderbolt : Intel annonce la version 2.0 et présente une clé Thunderbolt de 128 Go

Intel a dévoilé pas mal de nouveautés autour de sa norme Thunderbolt ...

Clé USB 3.0 HyperX Predator : 1 To à 240 MB/s !

Kingston frappe fort dans le domaine des clés USB avec l’arrivée d’une ...