Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Pentium G620T : Entrée de gamme et basse consommation, un duo gagnant ?

Pentium G620T : Entrée de gamme et basse consommation, un duo gagnant ?

Si une chose ne peut pas être reprochée à Intel, c’est son dynamisme. En quelques années, les générations de processeurs se sont succédées à un rythme soutenu. La politique de changement de socket,  pour segmenter le marché en limitant fortement les possibilités de mise à jour, est à l’origine de quatre plateformes distinctes (sockets LGA 775, 1156, 1155 et 1366) et ceci ne semble pas encore terminé puisque le LGA 2011 pour les processeurs Sandy bridge E est attendu.

Bien que cette diversité soit de bon augure pour les fabricants (carte mère, ventirad…), elle est à l’origine d’une espérance de vie restreinte où l’update n’a plus trop sa place. Le consommateur non averti a vite tendance à en perdre son latin tandis que l’environnement n’est pas épargné puisque souhaiter monter en gamme oblige à un changement de carte mère ce qui rend rapidement du matériel inutile. Enfin, elle  touche aussi l’ensemble des acteurs de secteurs obligés d’apporter des soutiens techniques multiples.

Toutefois, Intel ne va sûrement pas continuer dans cette voie et la simplification sera à l’origine de deux plateformes dominantes. Dans cette quête, l’architecture Sandy Bridge continue de se déployer en particulier dans l’entrée de gamme avec l’apparition des Pentium G. Le socket LGA 1155 semble donc désigné pour remplacer définitivement le LGA 775 sachant que le LGA 1156 semble avoir été lancé comme une transition temporaire.

La gamme de processeur LGA 1155 se compose de Core i3, Core i5 et Core i7. Les Pentium G se présentent comme des solutions peu onéreuses vouées à faire de l’ombre à AMD sur ce segment de marché représenté par les Athlon II X2.

De façon générale, voici un tableau résumant la situation avec ce socket.

Pentium G Sandy Bridge

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

6 plusieurs commentaires

  1. il aurai été intéressant de faire le test avec la version 65W pour voir si la version 35W avait un interet

  2. j’ai le G620 à 2.6Ghz (60€!) pour une config jeu “light” à base de Sapphire 5770 (achetée d’occaz).

    Ca suffit largement pour jouer sur du 1366×768 à tous les jeux récents, le tout sans chauffer et dans un silence impressionnant pour du rad stock.

    On pourrait obtenir plus silencieux avec des rads plus performants (noctua + artic cooling), mais pour pratiquement 100€ de plus…

    Ca m’a permis de passer d’un athlon x2 s939 + 7900GT à une config récente pour 300€.

  3. Bonjour,

    Pourquoi comparer un processeur dernière génération de chez Intel à un processeur qui a déjà presque deux ans d’existence de chez AMD ? De plus, le Athlon II 605e est perçu comme un processeur surtout destiné aux OEMs, car il est tout à fait possible pour un particulier d’utiliser un Athlon II X4 620 et de l’undervolter pour obtenir quasiment les mêmes résultats.

    Comparer le G620T à un processeur de dernière génération d’AMD tel le A6-3600 me semblerait plus raisonnable (même si les conclusions pourrait être identiques).

  4. bobbyto tu devrais être capable de tourner en 1440×900 (16/10) sans MSAA et sans certains effets coûteux parfaitement dispensables. Mon C2D E6600 avec une GeForce 9800GT 512Mo me permet encore de jouer à quasiment tous les jeux à cette résolution mais je vais probablement m’équiper d’un nouveau PC l’année prochaine (bulldozer/komodo ou un Ivy Bridge, HD7000 ou GTX600).

    En tout cas pour une bonne expérience utilisateur une CG doit être obligatoirement associée au G620T (misérable HDGraphics 1000) sinon ça n’en vaut pas la peine face un Llano A6 seul (100€ chez TopAchat) qui offre une expérience supérieure à celle d’une console NG (pas le cas avec l’i3 2105). Et l’année prochaine il y a Trinity qui sera forcément encore plus intéressant.

  5. Bah mon écran est limité à 1366×768 🙂

  6. Bien sûr qu’ils vont continuer sur cette voie, c’est ce qu’ils font depuis 20 ans !!!

    C’est justement la raison pour laquelle, quelles que soient les qualités des CPU Intel, je ne me fournis qu’en face… chez AMD, on peut toujours upgrader son CPU d’une, parfois de deux générations !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Processeur AMD Ryzen

Ryzen 9 5900 et Ryzen 7 5800, AMD dévoile deux nouveaux processeurs Zen 3

AMD a discrètement complété son offre processeur Ryzen avec le lancement de ...

Ryzen 7 5700G

Le Ryzen 7 5700G dévoile ses performances sous Cinebench R20

Le futur Ryzen 7 5700G livre une partie de ses secrets. Une ...

Carte graphique Xe-HPG DG2 d’Intel

L’Xe-HPG DG2 d’Intel se dévoile, les performances d’une GeForce RTX 3080 ?

La prochaine carte graphique gaming d’Intel basée sur un GPU DG2 se ...