Accueil / Dossiers / Tests matériel / Composants / Processeurs / Preview : Atom Cedarview D2700 vs Fusion E-350

Preview : Atom Cedarview D2700 vs Fusion E-350

MAJ : Notre dossier a été mise à jour suite à la sortie de pilotes graphiques fonctionnels par Intel. Il est disponible ici :

Atom Cedarview D2700 vs Fusion E-350

 

En cette fin d’année, Intel introduit une nouvelle génération de processeurs Atom, les Atom Cedarview D2500 et D2700. Loin des prérogatives de la nouvelle plateforme haut de gamme Sandy Bridge-E, nous avons affaire à deux solutions basse consommation visant à remplir un rôle « de base » dans un PC. Intel les préconise dans le segment des PC entrée de gamme, les All in One et les HTPC (Home Theater PC).

Atom waferIls partagent l’essentiel de leurs caractéristiques avec l’utilisation d’un procédé de fabrication 32 nm,  une architecture dual core, 2 x 512 Ko de cache L2, une enveloppe thermique de 10 watts, un cœur graphique PowerVR SGX545 (Compatible DirectX 10.1, OpenGL ES 2.x et l’OpenGL 3.2 ainsi que l’OpenCL 1.0), nommé Intel Graphics Media Accelerator 3650, capable d’assurer un décodage matériel des flux vidéo Full HD et le support des instructions SSE2, SSE3, et SSSE3.

Cette solution graphique prend en charge le décodage vidéo MPEG-4, VC-1, WMV9 et H.264, y compris les Blu-ray tandis que ces Atom sont compatibles avec les interfaces HDMI, DisplayPort 1.1, VGA, mais aussi les liaisons LVDS (pour l’écran des netbooks) jusqu’à une résolution 1440 x 900 pixels.

Pas de DirectX 10.1, uniquement du DirectX 9.

Il y a, avec la puce PowerVR SGX545, des interrogations concernant le support de DirectX 10.1. Matériellement, le PowerVR est compatible mais sa prise en charge avec Cedar trail n’est pas à l’ordre du jour, nous avons uniquement droit à du DirectX 9.

En dehors de quelques problèmes de pilotes, Intel justifie cette décision par son souhait de ne pas prendre le risque de décevoir le consommateur. A ses yeux, les applications tirant partie de Direct X10 sont en grande majorité des jeux ou des programmes demandant de fortes ressources graphiques et CPU. L’Atom n’est clairement pas élaboré dans une telle optique. Il s’agit d’une solution pour de la consommation de contenu et du « casual gaming » soit des jeux genre flash et HTML 5, qui tirent partie de Direct X9 dans l’immense majorité des cas.

La partie processeur du D2700 affiche une fréquence de 2,13 GHz contre 640 MHz pour le GPU. Le D2500 reste plus sage avec une fréquence de 1,86 GHz pour ses cœurs et 400 MHz pour sa partie graphique. Le D2700 se distingue avec la présence de la technologie Hyper-Threading, soit quatre cœurs logiques. Du côté de la mémoire, nous avons un support de la DDR3 (800/1066 MHz) sur un seul canal (64-bit), pour un maximum de 4 Go de mémoire vive.

Caractéristiques techniques : Atom Cedar Trail

Ces nouveautés s’accompagnent d’un southbridge NM10 Express (Tiger Point, TDP de 2,1 Watts) qui est déjà utilisé avec les actuels Atom. Nous n’avons donc pas de prise en charge native de l’USB 3.0, ni du SATA 6 Gb/.

Au programme, seulement de l’USB 2.0 et SATA 3 Gb/s, ainsi que des limitations au niveau des quatre PCI-Express qui sont bridés à 250 Mo/s (norme 1.1).

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

EeeBox EB1030 : Un Nettop Asus élégant avec SSD et HDD

Asus va prochainement proposer un nouveau Nettop. A l’allure fine et élégante, ...

Atom Cedar Trail D2700 : Une mise à la retraite très rapide

Intel vient de décider que L’Atom Cedar Trail D2700 est désormais en ...

Atom D2700 Vs E-350 : Combat en basse consommation

En septembre 2011, Intel a inauguré ses premiers processeurs Atom Cedarview. Issus ...