Test de l’A8-7650K, un APU plein de ressources

Les APU Kaveri font partie de l’offre dite « Mainstream » d’AMD, c’est-à-dire des puces répondant à la demande la plus importante du marché. Elle prend vie autour des A10, A8 et A6. L’A8-7650K est le dernier né de cette gamme.

APU AMD A8-7650K

Il se positionne entre les A10-7700K et l’A8-7600 avec une tarification à 105 dollars ce qui ne manque pas de lui donner une certaine valeur ajoutée surtout face à sa fiche technique annonçant une architecture quatre cœurs aidée d’une solution graphique Radeon R7 équipée de 384 Stream processors. Sa sortie est l’occasion de découvrir le chipset A68H permettant de concevoir des cartes mères FM2/FM2+ à prix compétitif.

Cet ensemble a donc la vocation de venir taquiner la concurrence sur les prix en misant sur l’économie mais sans trop de concession sur l’équipement. Nous avons mis à l‘épreuve cette puce sur une carte mère Asus A86HM Plus afin de connaitre ses performances.

Sandisk dévoile l’une des 1ère clé USB 3 Type C

L’USB 3.1 a commencé à débarquer dans le catalogue des constructeurs de cartes mères et Sandisk se positionne avec l’une des toute première clé USB compatible.

Après avoir annoncé sa carte Ultra microSDXC de 200 Go, Sandisk enchaine les annonces avec la présentation d’une clé USB 3 équipée des connecteurs de Type A et de Type C. Elle se nomme la Dual USB. Pour le moment il s’agit surtout d’une annonce avec peu d’information. L’unique modèle présenté dispose de 32 Go de capacité. Il n’y a pas de donnée sur l’étendue de cette gamme Dual USB ni sur les performances à attendre, ce qui est bien dommage face aux promesses de cette nouvelle norme qui sera prise en charge de façon native par Windows 10, vous pouvez relire notre actualité à ce sujet – Windows 10, Microsoft proposera un support natif de l’USB 3.1 – .

Cette Dual USB est cependant attendue pour le second trimestre. D’ici là, ses caractéristiques devraient se dévoiler avec peut-être les tarifs. En attendant, il faut se contenter de découvrir ses courbes au travers du cliché suivant.

R7 260X, Sapphire se met à la mode Apple avec l’iCafe.

Le constructeur Sapphire lance une nouvelle carte graphique entrée gamme, le Radeon R7 260X iCafe OC. Cette solution propose un refroidissement maison et des fréquences revues à la hausse face aux spécifications d’AMD.

Radeon R7 260X iCafe OC

La Radeon R7 260X iCafe OC se présente dans un format double slot. Son système de refroidissement dispose d’un carter « pleine longueur » en plastique recouvrant un radiateur en aluminium, une base en cuivre ou encore un ventilateur de 80 mm. La carte dispose d’un unique connecteur PCIe 6 broches d’alimentation et propose, en sorties vidéo, du DVI, du HDMI 1.4a et du DisplayPort 1.2a. Le GPU 28 nm Bonaire (896 processeur de flux, architecture GCN) est boosté avec une fréquence de 1050 MHz (1000 MHz d’origine) tandis que la mémoire vive reste calibrée à 5 GHz. Le bus mémoire est de son coté de 128 bits.

Radeon R7 260X iCafe OC Radeon R7 260X iCafe OC

Cette solution est attendue aux alentours de 100 dollars.

Enthoo Evolv ITX, un boitier Mini-ITX modulaire et adaptatif signé Phanteks

Phanteks dévoile son premier boitier Mini ITX, L’Enthoo Evolv ITX, une solution à prix serré.

Boitier Enthoo Evolv ITX

L’Enthoo Evolv ITX propose un châssis en acier et dispose de plusieurs fonctionnalités originales comme une compatibilité avec les Watercooling avec des emplacements dédiés au radiateur ou encore à la pompe. Son design est minimaliste avec des lignes anguleuses, une façade métallique et une fenêtre latérale. Il se présente avec des dimensions de 9,1 x 14,8 x 15,6 pouces tandis que sa ventilation est assurée par un ventilateur de 200 mm, un PH-F200SP. Il prend en charge un SSD et deux disques durs 3,5 pouces. L’utilisateur a également droit à deux filtres anti-poussières amovibles, deux slots d’extension et une architecture compartimentée.

L’espace réservé à la carte graphique est de 33 cm. Le constructeur opte pour un système d’accessoires complémentaires pour étendre ses possibilités (support du disque dur PH-HDDKT_01, de SSD PH-SDBKT_01 / PH-SDBKT_02), de pompe (PH-PUMBKT_01)…).

L’EVOLV ITX est attendu pour le mois de mars au prix public conseillé de 79,99 $.

MicroSDXC, Sandisk annonce du 200 Go à 90 Mo/s pour 400 dollars

La technologie MicroSDXC continue d’évoluer. Sandisk franchit une nouvelle étape avec sa première carte à la capacité de 200 Go.

Cette Premium Edition Ultra MicroSDXC UHS-I offre ainsi 56% d’espace de stockage en plus que son ainée de l’année dernière qui se cantonnait à du 128 Go. Cette nouvelle solution devrait donc intéressée les amateurs de photos et de vidéo, il faut cependant que leur appareillage soit apte à reconnaitre cette capacité assez unique pour le moment. De côté performance, elle ne suit pas la même tendance puisque le débit annoncé est de 90 Mo/s.

Enfin du côté tarif, la note est salée avec 400 dollars annoncés. La disponibilité est attendue pour le deuxième trimestre de cette année.

CPU-Z évolue en version 1.72, cap sur Windows 10 et Skylake

L’incontournable CPU-Z vient de débarquer en version 1.72. Ce petit logiciel permet de connaitre les principales caractéristiques de son processeur.

Logiciel CPU-Z 1.72

Cette nouvelle version 1.72 vise l’avenir puisqu’elle s’adapte à l’arrivée de la prochaine génération de processeur Intel Skylake tandis que le support de Windows 10 Technical Preview build 9926 est désormais officiel. La reconnaissance des puces Skylake est par contre pour le moment décrite comme « préliminaire » seulement, ce qui peut occasionner des informations imprécises. L’architecture Skylakeest est normalement prévue pour débarquer vers le fin du mois d’aout,  vous pouvez relire notre actualité ici – Processeur Intel Skylake-S, une annonce en aout 2015 -.

CPU-Z 1.72 est disponible en téléchargement dans différents formats allant du fichier ZIP à la version installable en passant par les déclinaisons 32 ou 64 bits. De même vous trouverez aussi des versions relookées à l’image de certaines gammes de constructeurs de carte mère comme Gigabyte, Asus ou encore ASRock.

DriveXpander, Installer un SSD dans un slot d’extension de son boitier

Les boitiers PC n’ont pas forcément un nombre important d’emplacements 2,5 pouces, ce qui peut, avec des SDD de plus en plus accessibles, poser problème. VisionTek propose une solution avec son DriveXpander 2,5 pouces.

DriveXpander DriveXpander

L’idée est d’exploiter un slot d’extension arrière du boitier comme un espace pour installer un disque au format 2,5 pouces. Cet adaptateur prend en charge le SATA 6 Gb/s et se présente comme une solution de stockage amovible intéressant en particulier pour les HTPC. Un maximum de 2 To supplémentaires peut être mis en place sous la forme d’un disque dur classique ou d’un SSD de 7 ou 9 mm de hauteur.

Ce DriveXpander dispose de sa propre connectique si bien qu’une connexion à chaud est possible tandis que le système de verrouillage est conçu pour assurer un minimum de 50 000 utilisations (installation, désinstallation). Le refroidissement est passif avec une conception de type « cage ouverte ». Enfin pour éviter tout risque de retrait non autorisé de l’unité de stockage, une serrure à clé est de la partie.

Le DriveXpander est annoncé à 19,99 dollars avec câble SATA et câble d’alimentation.