Accueil / Espace environnement / Green Geek Attitude / Les Colas : un cocktail explosif ?

Les Colas : un cocktail explosif ?

Le Coca-Cola est-il bon pour la santé ? Aux regards de plusieurs études, cette boisson semblerait être un cocktail explosif. Voici les étapes de son absorption et les conséquences sur le long terme de la consommation régulière de sodas.

Soda_01 

Selon Blistree, Dans les 10 premières minutes, après avoir bu un Coca-cola, les 10 cuillères à café de sucre, soit 100% de l’apport quotidien recommandé, sont disponibles pour le métabolisme. Cette overdose n’aurait pas d’effet vomitif car l’acide phosphorique couperait le goût, permettant ainsi une tolérance.

Au bout de 20 minutes un pic de sucre surgirait dans le sang, provoquant une « explosion » de l’insuline. Le foie réagirait en conséquence en le transformant en graisse.

Une fois les 40 minutes dépassées l’absorption de la caféine serait terminée avec sa réponse, les pupilles se dilatent, la pression artérielle augmente et le foie donne le maximum de sucre au sang. Les récepteurs de l’adénosine dans le cerveau seraient désormais bloqués, empêchant ainsi la somnolence. 5 minutes plus tard la production de dopamine stimulerait les centres du plaisir du cerveau.

Au bout d’une heure, l’acide phosphorique se lirait au calcium, au magnésium et au zinc dans l’intestin inférieur, fournissant une nouvelle « impulsion » au métabolisme, le tout s’accompagnerait par de fortes doses de sucre et d’édulcorants artificiels qui contribuent à  l’excrétion urinaire de calcium. Les propriétés diurétiques de la caféine entreraient alors en jeu, en clair, l’envie d’uriner arrive. Désormais il serait certain que le calcium va être évacué du corps ainsi que le magnésium et le zinc.

Tout ceci montrerait que, comme l’alcool, le Coca-cola et plus généralement les sodas sont à consommer avec modération.

Sur le long terme, une consommation régulière de sodas peut avoir des conséquences graves. En quatre ans, une prise de poids moyenne de 4,5 kilogrammes serait constatée chez les femmes. Les risques de diabète de type II augmenterait de facteur 2 tandis que la consommation de deux boissons sucrées par jour durant quatre ans augmenterait de 40% les risques de crises cardiaques ou de décès par maladie cardiovasculaires.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les Colas : Que du bon ?

Il fait chaud, c’est la période rêvée pour se délecter d’une glace ...

Green Air : Le moniteur se soucie de notre santé

Comment améliorer notre productivité devant un ordinateur tout en ayant un geste ...

Spermatozoïdes et Wifi ne font pas bon ménage !

Rien ne semble tranché sur la dangerosité des ondes. Une étude scientifique ...

banner