Accueil / Gaming / Les PC Gaming sont des gouffres énergétiques, il est temps d’optimiser les configurations
PC Gaming

Les PC Gaming sont des gouffres énergétiques, il est temps d’optimiser les configurations

La prise de conscience que les composants de nos machines consomment trop d’électricité existe depuis plusieurs années. Des progrès ont été réalisés dans plusieurs domaines mais un PC destiné à faire tourner des jeux vidéo est encore bien trop gourmand en énergie.

Pc Gaming

C’est la conclusion d’une récente étude. Malgré la démocratisation du label 80Plus au niveau des blocs d’alimentation, l’usage de processeurs à plus faible enveloppe thermique, la présence de SSD ou encore l’usage de mémoire vive plus économe, rien ne semble pourvoir abaisser la gourmandise d’un PC pour joueur.

PC Gaming est six fois plus énergivore qu’un PC classique !

Le verdict est sans appel, en moyenne un PC gaming consomme six fois plus d’énergie qu’un PC standard ou encore dix fois plus qu’une console de jeu. Sa demande énergétique se situe aux alentours de 1400 kWh/an selon une enquête sur la consommation mondiale d’énergie des PC de joueurs.

Son auteur, Evan Mills, du Berkeley Lab, explique

« Votre ordinateur de jeu représente trois réfrigérateurs. Lorsque nous utilisons un ordinateur pour consulter nos e-mails ou Facebook, le processeur ne tourne presque pas. Mais en jouant le processeur carbure, le prélèvement de courant est beaucoup plus élevé et la quantité de temps passée dans ce mode est beaucoup plus grande que pour un PC normal « 

Cependant une grande partie de cette énergie consommée serait du gaspillage puisque la facture pourrait être réduite de près de 75% tout en préservant les performances.

Les résultats de cette enquète, publiée dans la revue Energy and Efficiency, s’appuie sur une vaste étude autour de données des constructeurs d’ordinateurs mais également la mise en œuvre de plusieurs configurations gaming différentes.

La conclusion est intéressante puisqu’il en ressort que  » forte gourmandise énergétique » n’est pas forcément synonyme de « hautes performances » tandis que dans une même famille de composants les disparités peuvent être énormes voir gargantuesques. Il est ainsi avancé que le différentiel en matière de processeur se montre à 4,3 contre 5,8 pour les processeurs graphiques et pas moins de 139,2 pour la mémoire vive !

PC Gaming et demande énergétique, il y a des solutions.

Ce mal est-il une nécessité ? Non selon Mills, qui au travers de ses différents tests, dévoile qu’il est possible, en sélectionnant correctement les composants, d’abaisser de 50% voir de 75% la consommation électrique tout en préservant les performances un niveau amplement suffisant pour faire tourner les jeux les plus récents.

Il conclue alors

« Nous avons une zone d’opportunité pour faire d’énormes économies d’énergie. En sélectionnant les bons matériels on pourrait économiser l’équivalent de la production de 40 centrales électriques standard d’ici à 2020 ».

Dans cette optique le site GreeningtheBeast.org permet d’optimiser sa future configuration gaming grâce à des solutions pour réduire la dépense énergétique.

Source : Science et Avenir

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

9 plusieurs commentaires

  1. L’article source est un troll, pas une réel enquete.

    Merci de ne pas faire suivre des idées récues et mal écrites.

    Un vrai Gamer aura une configuration suffisante.
    « Votre ordinateur de jeu représente trois réfrigérateurs. Lorsque nous utilisons un ordinateur pour consulter nos e-mails ou Facebook, le processeur ne tourne presque pas. Mais en jouant le processeur carbure, le prélèvement de courant est beaucoup plus élevé et la quantité de temps passée dans ce mode est beaucoup plus grande que pour un PC normal «

    – évidement on passe autant de temps avec un processeur à 100% que les accros au Facebook devant leur chèvre favorite (Qui consomme surement autant à l’année avec sa télé, hein) ?

  2. C’est complètement idiot cette étude :
    D’accord une carte graphique haut de gamme d’il y a 2 ou 3 générations consomme 2x plus qu’une moyen de gamme nouvelle génération pour les mêmes performances, mais sachant qu’il y a une nouvelle génération tous les ans, quel impact énergétique la fabrication de ces nouvelle carte et un changement à chaque nouveauté ?
    Je ne suis pas sûr que le bilan soit positif plutôt que d’utiliser sa vieille carte graphique encore correcte pour faire tourner des jeux actuels…

  3. Le problème de la surconsommation des PC orienté gaming c’est la conso de la ou les cartes graphiques. C’est elle qui consomme le plus, bien plus que tout le reste de la config. Néanmoins ils ont fait des efforts sur la conso en 2D mais c’est en 3D que ça devient un gouffre.
    Soit il faut revoir le rendement énergétique
    Soit il faut mieux optimiser les jeux

  4. Une alimentation de qualité réduit déjà la consommation de la config’.

  5. Non. Une alimentation de qualité ne fait qu’optimisé le rendement. Pour 300W de besoins de la machine, une bonne alimentation consommera 305 ou 310W.

    Sinon je rejoins plusieurs avis. Les cartes graphiques, et ce même dès 2011-2012, optimisent leur consommation. Sur le bureau et en 2D, la fréquence est divisée par 5, réduisant considérablement la consommation.

    Les dernières sorties sont gravées très finement et consomment encore moins. Il en va de même pour les processeurs et la mémoire vive 1,35V.

    Et puis voyons un autre côté des choses : les dégagements de chaleur abaissent la facture de chauffage !!

  6. Le sujet de l’article est fort intéressant. Il manque toutefois des exemples précis, comparatifs afin de se faire une idée précise des choix qu’il faudrait retenir.

    Beaucoup d’entre nous ne savent pas réellement comment obtenir un ratio Performance/Coût/Conso électrique optimal. Est il vraiment utile d’investir dans un nouveau processeur intel de 6ème génération lorsqu’on possède un core i5 de première génération ? Qu’elles sont les cartes graphiques à retenir pour tirer l’optimum de sa configuration ? Avec tout le marketing et publicité actuelle, difficile de trouver la réalité.

    Bref à creuser. J’attends donc des tests et préconisation de ginjfo sur le sujet puisque c’est l’une de ses spécialités.

  7. Les exemples sont faciles à trouver : il suffit de compter les ventilateurs fournis sur les CG pour commencer à savoir les quelles sont acceptables et le jour où tout le monde sera passé au « fanless » ce sera le paradis.
    Les ventilateurs et le watercooling auraient dû être un avatar dans l’évolution de la microinformatique malheureusement c’est devenu tendance puis indispensable et à poussé les plus acros à devenir plombiers! A se demander si le plus intéressant n’est pas de montrer son ordi que de jouer.

  8. Je me suis aperçu un peu honteux que toutes mes alimentations sont trop fortes par rapport à la réelle consommation des composants. Le site de msi est bien pratique pour ça : http://fr.msi.com/power-supply-calculator/

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Fortune 500 - Juillet 2017

Fortune 500, Apple est la compagnie la plus rentable du monde

Le  dernier classement publié par Fortune place Apple comme l’entreprise la plus ...

Phablette Galaxy Note 8 de Samsung

Galaxy Note 8, Samsung donne rendez-vous le 23 aout pour « Do bigger things »

Les rumeurs avaient vues justes sur la date de présentation du Galaxy ...

Blizzard Entertainment

Windows XP et Vista, Blizzard tourne la page, ses jeux vont devenir incompatibles

Blizzard connu pour ses jeux populaires Starcraft, Warcraft ou encore Diablo a ...

banner