Accueil / Espace environnement / Green Geek Attitude / Mon PC, je me mets au vert en 2016, quelques bonnes actions !
Comment réduire son empreinte carbone sur le net

Mon PC, je me mets au vert en 2016, quelques bonnes actions !

Est-il possible d’avoir des gestes éco-responsables avec son PC ? La réponse est sans équivoque, OUI. Il existe en effet quelques petits gestes simples qui permettent d’agir de manière durable sur l’empreinte environnementale de ses activités avec son PC.

E-mail

Selon une étude signée Newmanity l’une des actions est d’adopter une meilleure utilisation d’Internet avec de nouvelles habitudes. Elles touchent à sa messagerie.

E-mail, un gouffre énergétique à l’échelle mondiale

Pour avoir une idée de l’activité autour de ce service, il faut savoir qu’en 2015, 2,6 milliards de personnes, soit 1/3 de la population mondiale disposent d’au moins un compte e-mail. En janvier 2016, 4,4 milliards de comptes e-mail existent dans le monde.

L’envoie et la réception d’un e-mail n’est pas anodin puisqu’il faut derrière ce message électronique tout un système informatique gourmand en énergie. Chaque heure, 10 milliards d’e-mails sont envoyés dans le monde, cela représente 4 000 allers-retours Paris-New York en avion.

Un mail a une empreinte carbone calculable et chiffrable. En moyenne un courrier électrique accompagné d’une pièce jointe de 1 Mo envoyé à une personne est à l’origine de l’émission de 20 grammes de CO2. Ceci ne semble pas beaucoup et pourtant cela représente 25 minutes d’éclairage avec une ampoule de 60 Watts.

2016, mes bonnes actions

Face à tous ses chiffres, il devient facile d’adopter un nouveau comportement. L’année 2016 débute, c’est peut-étre l’occasion de prendre de bonnes résolutions.

  • Je supprime le fil des conversations précédentes lors d’un envoi d’e-mail afin de réduire son poids et de le rendre moins énergivore
  • Je supprime régulièrement les anciens e-mails de ma boite en ligne. Le stockage demande des ressources et de l’énergie au niveau des centres de données.
  • Enfin j’optimise mes envoies avec l’usage de la compression et j’utilise un lien hyper-texte au lieu d’une pièce jointe lorsque cela est possible et je privilégie le partage des documents en ligne au lieu de les envoyer pour modification.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

banner