Accueil / Espace environnement / Green IT / Multimédia / Consoles / PS4 et Xbox One, des gouffres énergétiques en veille, 40% de leur consommation annuelle !
Consoles Next Gen, Xbox One, PlayStation 4

PS4 et Xbox One, des gouffres énergétiques en veille, 40% de leur consommation annuelle !

Les économies d’énergie font partie d’un discourt répétitif et omniprésent. Le consommateur est sollicité pour limiter ses besoins en œuvrant en premier lieu à combattre le gaspillage. Les consoles de jeux de nouvelle génération ne sont pas prêtes à l’aider dans cette tâche.

La conclusion est assez brutale, les consoles de jeux sont des gouffres énergétiques surtout leur mode veille au point que ce dernier représente 40% de leur consommation totale sur une année!

Il était espéré des améliorations avec l’arrivée de la génération Next Gen et il semble qu’il faudra encore patienter. L’enquête, menée sur le marché américain, avance une dépense globale, à l’échelle du pays de 1 milliard de dollars pour faire fonctionner les Xbox One et PlayStation 4. Le plus alarmant cependant est que sur ces 1 milliard de dollars, 400 millions de dollars sont dépensés pour une  « non utilisation » des consoles. Ils correspondent à la gourmandise énergétique de leur mode veille.

Consoles Next Gen, Xbox One, PlayStation 4

Comment est-ce possible? Eh bien il a été constaté qu’elles passent la plupart de leur temps en veille.

Console Next Gen, un mode « vieille » très énergivores.

En prenant la configuration usine des consoles de dernière génération, la Wii U de Nintendo est la solution la plus « verte » avec un besoin de seulement 0,4 watt. La PlayStation 4 arrive en seconde position avec des besoins multipliés par plus de 21 soit 8,5 Watts tandis que la Xbox One est un véritable gouffre avec 15,7 Watts. Les deux derniers chiffres s’expliquent par l’activation de fonctionnalités supplémentaires que l’utilisateur n’exploite pas forcement. Avec des réglages manuels la PlayStation peut chuter à 3 Watts en veille (il s’agit principalement de désactiver l’USB). Pour la Xbox One, le Kinect et la reconnaissance vocale sont les principaux coupables. Enfin en activité, le classement est différent puisque la PS4 demande 137 Watts contre 112 Watts pour la Xbox One en mode 3D et 89 Watts / 72 Watts en streaming.

Les principales conclusions de l’analyse de NRDC sont :

  • Les nouvelles consoles avalent plus d’énergie en mode veille et en lecture vidéo que lorsqu’elles sont utilisées en mode jeux vidéo,  sur une année.
  • Près de la moitié de la consommation annuelle d’énergie de la Xbox One est constaté lorsque que la console n’est pas utilisée mais elle reste à l’écoute
  • Aux Etats Unis, si tous les propriétaires  d’une Xbox One l’utilisaient pour regarder la télévision, il faudrait ajouter 300 millions de dollars à leurs factures d’énergie annuelles.
  • La PS4 et Xbox One utilisent de 30 à 45 fois plus de puissance pour diffuser un film que des appareils spécifiques aux médias comme l’Apple TV ou Google Chromecast.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. un mode « vieille » ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Console Xbox One

Xbox One, la console de Microsoft tire sa révérence

L’arrivée de la Xbox One X met fin à la vie commerciale ...

GoldenEye 007 sur Nintendo 64

GoldenEye 007, 20 bougies pour l’un des jeux de tir les plus emblématiques du genre

GoldenEye 007 sur Nintendo 64 a fêté ses 20 ans ce vendredi ...

Edition spéciale et limitée de la console Xbox One X de Microsoft aux couleurs du « project Scorpion »

Conférence Gamescom 2017 de Microsoft : Bilan autour des grandes annonces, des nouveautés et du « collector »

A l’approche de l’ouverture de la Gamescom, Microsoft a tenu une conférence ...