Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Cool IT : Google en tête du classement Greenpeace

Cool IT : Google en tête du classement Greenpeace

Greenpeace livre les résultats de son 5ème classement Cool IT. Google arrive en tête des 20 entreprises les plus importantes de la High Tech sur les questions environnementales. La firme se démarque par une politique “complète” contre le changement climatique.

Cool IT est une étude qui compare les « grands » du secteur de l’IT en fonction de plusieurs critères environnementaux. Greenpeace note chaque concurrent vis-à-vis de sa politique globale (Logo Fichier PDF) pour faire face au changement climatique en réduisant les rejets de gaz à effet de serre. Chaque entreprise se voit évaluée en fonction des solutions qu’elle met en œuvre pour diminuer son empreinte carbone mais également les solutions qu’elle propose au marché afin de faire face à ce grand défi et également son action sur la scène publique dans le but d’inciter d’autres acteurs à faire les bons choix.

Google arrive en tête du classement. Greenpeace souligne l’effort à être transparent en divulguant une empreinte énergétique et des plans d’action détaillés pour atteindre des objectifs de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Google est félicité pour ses prises de parole afin de pousser le gouvernement américain et l’Union Européenne à réduire leurs émissions de manières agressive.

Google est suivi par Cisco, Ericsson et Fujitsu. Ces trois compagnies se font remarquer par leurs technologies apportant des solutions dans la recherche à minimiser les rejets de gaz à effet de serre.

Deux grands acteurs sont absents de ce classement, Apple et Facebook. Apple ne montre pas de réelle volonté de transparence et d’action. Facebook subit le même reproche mais son partenariat avec Greenpeace, signé en fin d’année 2011, devrait sûrement inverser la vapeur.

Greenpeace indique tout de même que rien n’est gagné bien au contraire et que tout reste à faire. D’ici 2020, les besoins énergétiques d’Internet vont tripler mais le secteur IT n’a pas encore une volonté suffisante pour réduire les émissions globales de gaz à effet de serre. Certains apportent des espoirs mais dans la majorité des cas c’est plutôt le déception.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Moteur de recherche Bing de Microsoft – Programme « Give with Bing ».

Bing devient Microsoft Bing le nouveau rival du moteur de recherche Google

 Le géant du logiciel annonce un changement de nom pour son moteur ...

Moteur de recherche DuckduckGo

Android et la recherche sur le Web, le système d’enchères de Google agace DuckDuckGo

Google profite des exigences de concurrence mal ficelées de l’UE pour se ...

Navigateur Google Chrome

Navigateur Chrome, Google dévoile “Window Naming”, de quoi s’agit-il ?

Google développe une fonctionnalité particulière pour le navigateur Internet Chrome. Elle va ...