Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Tablette et smartphone, le corps enseignant tire la sonnette d’alarme
tablette enfant

Tablette et smartphone, le corps enseignant tire la sonnette d’alarme

Une alerte vient d’être émise par le corps enseignant. Elle vise à sensibiliser les parents de jeunes enfants sur les risques d’une dépendance aux tablettes tactiles et aux smartphones.

tablette enfant

The Telegraph rapporte que l’Association des professeurs et maîtres de conférences au Royaume-Uni a constaté des troubles chez certains enfants adeptes de la tablette tactile ou du smartphone. Il est avancé que si leur usage est intensif, l’enfant présente des troubles de la motricité. Son habilité pour jouer avec de simples blocs de construction serait touchée. Il est affirmé que beaucoup d’enfants, âgés de trois ou quatre ans maitrisent l’usage du tactile mais ont peu ou pas de dextérité dans les doigts. De plus certains enfants présentent une incapacité à utiliser correctement une feuille et un style car leur mémoire serait« érodée » par une surexposition à la technologie sur écran.

Un appel est lancé pour que les parents mettent un frein à l’utilisation des tablettes et des smartphones tout en s’assurant que le Wifi est désactivé la nuit pour empêcher leur enfants de rester éveillés. Le problème semble préoccupant puisque la proportion de ménages disposant d’une tablette tactile a plus que doublé en 2013 passant ainsi de 20 à 51 %.

Colin Kinney, un professeur  en l’Irlande du Nord souligne

J’ai parlé à un certain nombre d’enseignants de maternelles qui ont des préoccupations face au nombre croissant de jeunes élèves adeptes du tactile, mais qui ont peu ou pas de compétences dans la manipulation pour jouer avec des blocs de construction ou autres. Certains élèves dont les parents parlent avec fierté de leur capacité à utiliser une tablette ou un smartphone deviennent insociables.

Il est constaté que les « compétences informatiques brillants » présentes chez de nombreux élèves sont malheureusement « dépassées par la détérioration de leur compétence à manipuler des stylos et du papier ».

Il est prévu la mise en place de nouvelles directives à émettre pour les enseignants et les parents afin d’apporter des solutions pour trouver la « meilleure façon d’avancer » lorsqu’il s’agit d’enfants qui sont « accros » aux tablettes et smartphones.

Colin Kinney conclue en soulignant

Il est de notre devoir de faire en sorte que la technologie est utilisée à bon escient et de façon productive et que les élèves ne deviennent obsédés avec des comportements agressifs et antisociaux

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

banner