Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Top 50 des débits Internet, la France est avant dernière
Débit Internet - Q3 2016 - Akamai
Débit Internet - Q3 2016 - Akamai

Top 50 des débits Internet, la France est avant dernière

Le temps passe et rien ne change. Notre pays prend un retard impressionnant en matière d’accès à Internet. Le dernier classement mondial nous positionne à la 49 ième place.

France

Surprenant ? Le plan France THD va-til changer cela ?Difficile de le dire mais les années passent et notre pays prend un retard inquiétant.  Pendant que les plus grandes capitalisations boursières sont décrochées par des firmes High Tech et que l’économie mondiale est poussé par le monde du numérique, la consommation des bits en France est freinée depuis des années.

La France, 49ième place mondiale

Le résultat est un classement mondial peu glorieux pour la cinquième puissance de monde. Nous décrochons la 49 ième place avec un débit moyen sous la barre des 10 Mbps selon les chiffres d’Akamai.

La Corée du Sud est en tête du classement avec un débit moyen 26,3 Mbps suivi par Hong Kong, deuxième pays de ce classement réalisé par Akamai Logo Fichier PDF.

Si nous regardons le classement Européen, la France fait partie du Top 5 des pays aux connexions Internet les plus lentes. En clair nous terminons un long classement avec comme seuls pays derrière nous l’Italie, la Croatie, la Grèce et Chypre.

Le Plan France Très Haut Débit a été lancé au printemps 2013. Il prévoit le déploiement du très haut débit (THD) sur l’ensemble du territoire français d’ici à 2022 soit dans 5 ans. En 2014, le Gouvernement avait annoncé

#AmbitionNumérique : « Le Gouvernement a pris la pleine mesure du défi numérique et il entend bien le relever ! »

A l’époque, en préambule de la présentation de la stratégie numérique du Gouvernement,  Manuel Valls avait expliqué

« Nous ne devons pas subir, mais porter la révolution numérique »

Depuis le début de l’année, la croissance moyenne du débit est tout de même de 19%.  Ce chiffre est encourageant cependant il est lié à un faible débit donc l’impact reste limité.

Aujourd’hui 25% de la population Français n’a pas accès à un débit suffisant  pour recevoir la télévision via une simple connexion ADSL.

 

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Débit moyen à Internet, la France est toujours à la traine

En France, le débit moyen de connexion à Internet est loin d’être ...