Accueil / Espace environnement / Green IT / Science et technologie / La Nomophobie : L’origine des prix élevés avant l’arrivée de Free Mobile ?

La Nomophobie : L’origine des prix élevés avant l’arrivée de Free Mobile ?

La téléphonie mobile est un succès colossal, personne ne peut raisonnablement mettre en doute cette affirmation. Les téléphones se sont complexifiés pour devenir de véritable ordinateur miniature apportant un lot de services quasi indispensables. Los Angeles Times soulève, en citant une étude britannique, une conséquence inévitable, nous avons du mal à nous passer de notre téléphone portable. Cette déviance, voir pour certains une maladie, porte le nom de “nomophobie”.

recycler son telephone portableLa nomophobie a des symptômes. Elle prend la forme d’une dépendance maladive du téléphonie portable ou point de souffrir si ce dernier n’est pas à portée de main. Dans les cas les plus graves, elle peut s’exprimer pas une accélération du rythme cardiaque, de nausées, de tremblements ou une respiration courte et rapide ou encore un sentiment de panique.

Selon le Los Angeles Times, 66% de personnes interrogées se disent dépendantes de leur téléphone. Elles n’envisagent pas pouvoir être séparées de leur terminal. En général les femmes  sont plus touchées (70%) que les hommes (61%). L’âge entre également en compte puisque la nomophobie touche 77% des 18-24 ans contre 68% pour les 25-34 ans.

TéléphonieVous souhaitez savoir si vous êtes touchés par cette nouvelle maladie du 21ème siècle ? Essayez de vous passer durant plusieurs jours ou plusieurs heures de votre téléphone. Si l’idée est insupportable ou l’expérience trop douloureuse, il faut agir.

allaboutconselling.com donne quelques conseils avant d’aller voir un psychiatre pour les cas les plus graves. Le plus important est de prendre rapidement conscience de son état de dépendance.

Il n’en reste pas moins que la nomophobie est une véritable aubaine pour les opérateurs de téléphonie mobile. La politique tarifaire appliquée en France, avant l’arrivée de Free Mobile, serait-elle un élément prouvant sa réelle existence ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

La Boom Box : Plus fort que le téléphone portable ou Internet

Une étude de « Journal of Management and Marketing Research » s’est intéressée ...

Téléphone portable : 1 minute de conversation c’est 57 grammes de CO2

L’usage d’un téléphone mobile n’est pas sans conséquence sur l’environnement. Il est ...

Love2Recycle achète votre ancien téléphone portable jusqu’à 250 euros

Et si nous vous disions que votre téléphone mobile usagé vaut de ...