Accueil / Espace environnement / Green IT / Science et technologie / Première mondiale: un rendement de plus 40% pour des panneaux solaires ordinaires
Panneaux solaires

Première mondiale: un rendement de plus 40% pour des panneaux solaires ordinaires

Une importante avancée vient d’être accomplie en matière de panneaux solaires. Une équipe de scientifiques annonce avoir réussis à obtenir un rendement de 40% lors de test en plein air.

Panneaux solaires

Des scientifiques de l’Université New South Wales en Australie annoncent que, lors d’une série de tests en plein air réalisées dans la ville de Sydney, ils ont réussi à convertir de la lumière solaire en électricité à un rendement record de plus de 40%.

Panneaux solaires et haut rendement, la clé d’une solution viable.

L’équipe, derrière ce projet, explique que cette expérience à une très haute importance puisque le monde, devant la fin programmée des énergies fossiles doit trouver des alternatives. Les systèmes photovoltaïques en font partie si bien que la question du taux de conversion a son importance. Les essais réalisés en grandeur nature sont une première mondiale.

Le professeur Martin Green, spécialisé dans le domaine du Photovoltaïque indique

« C’est la plus grande efficacité jamais enregistrée lors de la conversion de lumière du soleil en électricité »

Cet exploit et le fruit d’une collaboration avec la société australienne RayGen Resources  et la société américaine Spectrolab. Le système photovoltaïque mis en place a exploité un filtre particulier afin de récolter la lumière du soleil qui aurait été gaspillée.  Le filtre utilisé est une solution faite sur mesure afin de capturer et transmettre une partie du spectre qui n’avait aucun intérêt jusqu’à présent. A cela s’ajoute également une technique pour concentrer la lumière de notre étoile.

Plus de 40% de rendement avec de simples cellules solaires.

Le plus intéressant cependant touche aux cellules solaires utilisées qui n’avaient pas un taux de conversion extraordinaire. Au contraire, il s’agissait de cellules solaires classiques, comme celles des systèmes photovoltaïques actuellement disponibles. Elles n’avaient rien de particulier. Ceci indique que l’expérience ne devrait pas être difficile à reproduire avec à la clé des résultats similaires. De là à imaginer une commercialisation à grande échelle, il n’y a qu’un pas.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. bonjour
    une petite rectification vite fait allez voir sur le site de soitec ses panneaux affichent 46 % de rendement et ils sont francais

  2. spectolab fait dans la concentration solaire , c est des cellules 3 jonctions et non silicium , c est bon juste en solaire directe comme les déserts ou endroits hyper ensolléillés come l’ australie , pour chez nous , le meilleur rapport production /prix reste les panneaux chinois a 50 cts le wC

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Panneaux solaires : Un avenir radieux selon Samsung

L’avenir des panneaux solaires est radieux aux yeux du Samsung. Le constructeur ...

Vidéo 3D d’un projet pharaonique de panneaux solaires à Chicago

Les idées ne manquent pas lorsque l’on parle d’indépendance énergétique. A l’occasion ...