Accueil / Actualités / Composants / Cartes graphiques / Carte graphique Arc Alchemist personnalisée, ce n’est pas gagné pour Intel
Carte graphique Arc « Alchemist » d’Intel
Carte graphique Arc « Alchemist » d’Intel

Carte graphique Arc Alchemist personnalisée, ce n’est pas gagné pour Intel

Intel aurait des difficultés à faire produire ses cartes graphiques Arc Alchemist. Selon un rapport le géant a du mal de se faire une place aux côtés d’AMD et de Nvidia. Entre problème de fabrication, prix en chute libre et politique peu compétitive, les problèmes sont nombreux et de différentes natures.

L’information est signée par Igor’s Lab. Selon des sources anonymes Intel rencontre des difficultés à faire produire des cartes personnalisées basées sur sa nouvelle architecture graphiques Arc Alchemist.

Il est rapporté que certains partenaires, les fameux AIB, hésitent à enrichir leurs catalogues produits d’un troisième fabricant de GPU. Pourquoi ? Ils doivent actuellement écouler le plus vite possible de nombreuses solutions GPU Nvidia et AMD pour ne pas perdre de l’argent. Les tarifs subissent depuis plusieurs mois de fortes baisses ce qui appauvris tous leurs stocks.

Carte graphique ASRock Arc 380 Challenger ITX OC

arte graphique ASRock Arc 380 Challenger ITX OC

A cela s’ajouterait une politique d’Intel peut intéressante financièrement. Les AIB seraient fortement incités à proposer leurs cartes aux OEM et aux intégrateurs pour commencer la commercialisation en masse de ces nouveaux GPU Arc. Ce modèle commercial serait moins lucratif qu’une commercialisation en direct auprès des consommateurs. Enfin il est dit qu’au moins un AIB « majeur » a stoppé la production en raison de problèmes de qualité. Le problème ne serait pas encore résolu.

Au final si tout ceci est peu réjouissant, le marché reste demandeur d’un troisième acteur. Intel a donc toute ses chances pour se faire une place auprès de Nvidia et AMD tout en redynamisant la concurrence.

6 plusieurs commentaires

  1. Si j’ai bien compris les fabricants AIB chinois (MSI, ASUS, etc)
    rechignent à commercialiser des puces graphiques Intel fabriquées
    par le chinois TSMC pour favoriser le cartel AMD/nVidia dirigés
    par des cousins chinois de Tainan… qui l’eût cru?

    Manifestement le projet Larrabee 2 est un échec by design breveté
    par le couple Gelsinger/Koduri dont Intel ferait bien d’offrir
    un congé illimité avant qu’il n’y ait plus rien à sauver.

    • Si t’as bien compris ? Tu rechignes à dire que des conneries totalement diffamatoires envers tout ce qui te surpasse, supposant que ton cerveau est vide ?

      Parce que t’es le plus gros troll et le plus gros boulet avec un pseudo immonde qui critique inutilement sur ce site, Purizuna ? Pseudo immonde !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*