Accueil / Actualités / Composants / Cartes graphiques / Carte graphique Arc, Intel dévoile un bout de carte assez mystérieux
Carte graphique Intel Arc
Carte graphique Intel Arc

Carte graphique Arc, Intel dévoile un bout de carte assez mystérieux

Au cours d’une interview, Tom Petersen (Intel Graphics Fellow) a dévoilé de manière rapide le bout d’une carte graphique Arc Alchemist. Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que les analyses des images tombent avec de nombreuses spéculations à la clé. Que nous réserve cette solution Arc inconnue ?

Lors de l’annonce des puces Arc mobiles, Intel a conclu son évènement avec un petit « teaser » consacré à une carte graphique Arc pour nos ordinateurs de bureau, l’Arc Limited Edition.

Carte graphique Intel Arc Limited Edition

Carte graphique Intel Arc Limited Edition

La séquence montre une solution double slot équipée d’un système de refroidissement évolué mais aucun connecteur d’alimentation additionnel.

Carte graphique Intel Arc Limited Edition

Carte graphique Intel Arc Limited Edition

Le bout de carte que Tom Petersen a montré est de son côté bien plus explicite. Nous retrouvons un PCB équipé de trois connecteurs PCIe 8 broches soit de quoi assurer une puissance de 450 Watts.

Carte graphique Intel Arc - Tom Petersen dévoile un bout de PCB

Carte graphique Intel Arc – Tom Petersen dévoile un bout de PCB

Leur présence indique qu’Intel n’a pas encore adopter l’ATX 3.0 et son nouveau connecteur PCIe Gen 5.

Il est probable que nous ayons affaire à une carte de type prototype et il n’est absolument pas certain que le produit fini s’accompagne de ce mode d’alimentation. Pourquoi ?  Très souvent les prototypes de cartes mères et de cartes graphiques s’accompagnent de diverses options de connectivité « redondantes » et d’entrée d’alimentation permettant aux développeurs de produits de les tester. Nous pouvons observer que ces trois connecteurs sont espacés les uns des autres un indice qu’il s’agit probablement d’une approche pour tester diverses combinaisons d’entrées d’alimentation. Il est même possible que l’un des trois connecteurs soit un EPS (224 W) et non un PCIe (150 W).

Certains se demandent même s’il s’agit vraiment d’une carte graphique Arc cependant que faisait cette carte sur le bureau lors de l’interview liée à « Arc » ?

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*