Cartes graphiques

GeForce RTX 3060 series, Nvidia prépare les éditions 8G et Ti 8GD6X

Nvidia prépare deux nouvelles cartes graphiques sur le segment du milieu. Il s’agit des GeForce RTX 3060 8 Go et RTX 3060 Ti 8GD6X.

Comme ces appellations le laissent deviner ce n’est pas vraiment des nouveautés. Il s’agit de versions dérivées de carte existantes à savoir les RTX 3060 et 3060 Ti.  L’objectif de Nvidia est double. D’un côté ces cartes vont permettre d’écouler les stocks actuels en prévision du lancement des RTX 40 series. En parallèle ce sont deux solutions pour mieux s’armer face à la concurrence incarnée par l’Arc A770 d’Intel et la Radeon RX 6650 XT d’AMD.

La GeForce RTX 3060 a été lancée avec 12 Go de mémoire GDDR6 exploitées au travers d’un bus mémoire 192 bits. Cette édition équipée de 8 Go va se positionner juste en dessous et s’armer d’un bus mémoire 128 bits. Si la vitesse de GDDR6 est connue (15 Gbps soit une bande passante mémoire de 240 Go/s) nous n’avons pas d’information sur le GPU. Va-t-il s’agir du même processeur graphique avec 3 584 cœurs CUDA ?

De son coté la GeForce RTX 3060 Ti 8GD6X est une édition « boostée » de RTX 3060 Ti d’origine équipée de 8 Go de GDDR6 à 14 Gbps (448 Go / s de bande passante). L’adoption de GDDR6X probablement à 19 Gbps permet d’augmenter la bande passante à 608 Go / s). Une nouvelle fois nous n’avons pas d’information sur le GPU. En clair allons-nous retrouver les 4 864 cœurs CUDA de la 3060 Ti d’origine ?

GeForce RTX 3060 Ti Founders Edition de Nvidia

Selon MEGAsizeGPU à l’origine de ces informations l’arrivée de ces deux nouveautés est prévue en octobre prochain. Ce calendrier est plausible puis le lancement de la série RTX 40 va s’attaquer en premier au haut de gamme. Les nouvelles GeForce RTX 4060 ou 4060 Ti ne seront pas lancées avant 2023.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Un commentaire

  1. Quand les RTX 4000 que certains d’entre nous attendent sortirons enfin, notre pouvoir d’achat sera concentré sur tout autre chose que l’informatique. Entre changer de voiture, payer sa note de chauffage et acheter du nouveau materiel info qui, au final, ne sert plus qu’a nous soutirer de l’argent et nous inonder de pubs le choix est vite fait. L’avenir à court-moyen terme du PC-passion est bien sombre… Restera un “terminal” dans un coin pour payer ses impots, taxes et autres PV.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page