Accueil / Actualités / Composants / Cartes graphiques / Vulkan, le duo Windows 10 et DirectX 12 a-t-il une chance ?
API Vulkan
API Vulkan

Vulkan, le duo Windows 10 et DirectX 12 a-t-il une chance ?

Les joueurs vont-ils assister à une guerre d’API graphique de nouvelle génération ? Peut-être car Vulkan a du potentiel, beaucoup de potentiel. Id Software n’hésite pas à en faire l’éloge. Elle est bien plus qu’une alternative à DirectX 12, exclusivité Windows 10.

API Vulkan

Doom fait partie des premiers titres AAA à avoir proposé aux joueurs la possibilité de découvrir le potentiel de l’API Vulkan.

Doom, Bethesda propose une prise en charge de l’API Vulkan, comment l’activer ?

Vulkan, c’est quoi ?

Vulkan est une API graphique (Application Programming Interface) dite de bas niveau. Son objectif est d’apporter aux développeurs une interface de programmation avec des outils et des fonctions prêts à l’emploi. Tout ce petit monde est directement traité par la solution graphique grâce aux pilotes graphiques.  Vulkan a tout d’abord été nommé OpenGL Next. Il est le fruit d’un long travail du consortium Khronos Group. Contrairement à DirectX 12, cette API fonctionne sous différents environnements citons Windows, GNU/Linux ou encore Android. Elle se base sur les travaux d’AMD et de sa propre solution, Mantle.

Le choix d’Id Software de proposer sa prise en charge avec Doom a permis de découvrir ses possibilités mais aux dirs du studio, il ne s’agit ici que d’une ébauche, d’un geste, juste de quoi prendre conscience des possibilités . Ceci concerne en particulier l’Async Compute, une particularité très bénéfique aux solutions graphiques GCN d’AMD. Nvidia est en retard sur la question.

Voici une petite vidéo dévoilant en gros ce qu’est l’Async Compute (Asynchronous Shaders).

Vulkan, que des qualités pour id Software

Pour revenir à Id Software, Vulcan semble avoir un grand potentiel. Billy Khan souligne à son sujet

” Doom est un exemple clair que les calculs asynchrones, si ils sont correctement utilisés, apportent des améliorations significatives au niveau des performance et du rendu. [….] Il est pratiquement certain que plus les développeurs utiliseront cette technique plus ils découvriront son efficacité dans les jeux. “

Pour Axel Gnetting, toujours de chez id Software, la qualité de Vulkan réside dans son vaste champ d’exploitation. Il note

“Vulkan dispose également d’un support complet pour Windows 7, donc pas de pénurie de systèmes d’exploitation et de supports particuliers tels que DirectX 12. “

Enfin aux yeux Tiago Sousa, Vulkan est loin d’avoir dévoiler son potentiel

“Si vous regardez la situation dans une perspective différente, je pense que ce sera très intéressant de voir un jeu qui utilise tous les avantages des nouvelles fonctionnalités de cette API […] Je pense à un important saut en avant en matière de quantité de détails géométriques ou encore aux ombres dynamiques. Un autre aspect qui est souvent négligé est l’impact sur la charge du processeur. Ceci permet aux concepteurs de travailler plus efficacement”.

Ces différentes interventions montrent qu’id Software est enthousiasmé par les possibilités de cette API en particulier par sa qualité d’être multiplateforme et donc compatible Windows 7. Ce choix n’est pourtant pas la priorité de Microsoft, celle de répondre aux besoins de ses clients puisque 40 à 50 % des PC au monde fonctionnent sous cet OS. DirectX 12 étant réservé à Windows 10, la question de savoir si Microsoft fait un bon choix est posée.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 plusieurs commentaires

  1. “Ce choix n’est pourtant pas la priorité de Microsoft, celle de répondre aux besoins de ses clients puisque 40 à 50 % des PC au monde fonctionnent sous cet OS. DirectX 12 étant réservé à Windows 10, la question de savoir si Microsoft fait un bon choix est posée.”

    En plus du support Windows 7+, Vulkan permet aux studios/devs de porter très facilement leurs produits sur d’autres plateformes (Mac, Android, Linux, …) et ce à moindre frais… donc une audience potentielle bien plus large que DX12.

    Ceci étant dit, le fait de devoir apprendre a maitriser une nouvelle API et la position ultra-dominante de Microsoft dans ce domaine qui n’hésitera pas à user de tous les moyens à sa disposition pour contraindre certains éditeurs à faire des exclu DX12 ne va pas aider.

    • Sauf Mac, Apple ne supportera pas Vulkan, il faudra pour cela opté pour Metal de Apple (le DirectX de Apple en gros). Donc Vulkan est disponible sur Linux, Windows et Android.

      Du coup, son utilisation pose matière à réflexion. Au vu du nombre d’utilisateur Linux gaming, cela est-il intéressant d’opté pour Vulkan plutôt que DirectX 12 et simplement proposé un support Windows ? Sachant que pour Mac il faudra faire du Metal ou alors du OpenGL 2.x ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

DirectX 12 Windows10

Le duo Radeon RX 5700 et RX 5600 XT sous DX12, jusqu’à 70% d’augmentation des performances

Le support multi-GPU a été une technologie prometteuse lors de son lancement. ...

Radeon Software Adrenalin 2019 Edition

Les Radeon Software Adrenalin 2019 Edition 19.3.2 débarquent avec du DirectX 12 sous Windows 7

AMD vient de publier de nouveaux pilotes graphiques, les Radeon Software Adrenalin ...

Système d'exploitation Windows 7

Windows 7, DirectX 12 débarque pour booster les performances gaming

Microsoft vient d’annoncer que l’API DirectX 12 est supportée par Windows 7. ...