Accueil / Actualités / Composants / Cartes mères / Des cartes mères ASRock X670 / X670E sont victimes d’un autocollant de mauvaise qualité
Carte mère ASRock victime d’un autocollant de mauvaise qualité
Carte mère ASRock victime d’un autocollant de mauvaise qualité

Des cartes mères ASRock X670 / X670E sont victimes d’un autocollant de mauvaise qualité

ASRock déclenche une prise en charge SAV pour certaines de ses cartes mères AM5. La raison n’est pas matérielle. Le constructeur est victime d’un autocollant de mauvaise qualité.

Certains cartes mères AM5 d’ASRock basées sous les chipsets X670 / X670E s’accompagnent d’un autocollant superposé sur les emplacements DDR5. Il propose des informations sur la configuration mémoire tout en précisant les temps d’attente au démarrage anormalement longs, en fonction de la capacité RAM.

Malheureusement cet autocollant est de mauvaise qualité. Il clair il se déchire lorsqu’il est retiré laissant derrière lui de la colle et des restes très difficiles à nettoyer. Dans certains cas le résidu est tellement important qu’il bloque l’utilisation des emplacements mémoire. De plus il ne faut surtout pas « forcer » car il est possible que ces restes se retrouvent à l’intérieur du slot mémoire.

Des rapports mentionnent des problèmes lors du démarrage avec un échec de l’autotest de démarrage (POST).

Carte mère ASRock victime d’un autocollant de mauvaise qualité

ASRock est informée de la situation est prend le problème au sérieux. Une prise en charge SAV a été officialisée. Les demandes de RMA pour les cartes mères victimes de cette situation sont autorisées.

La bonne nouvelle est que cette situation n’engendre pas de dommage « physique » à la carte mère. ASRock indique que ses plateformes X670 d’AMD les plus récentes ne s’accompagnent plus de cet autocollant problématique. Elles profitent également de plusieurs améliorations au niveau du BIOS permettant de réduire les temps de démarrage.

X670E Steel Legend, ASRock optimise le temps de démarrage

2 plusieurs commentaires

  1. Made in China (aka Taïwan). What else?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*