Accueil / Actualités / Composants / Mémoires / DRAM, les baisses de prix vont se poursuivre au moins jusqu’en 2023
DRAM
DRAM

DRAM, les baisses de prix vont se poursuivre au moins jusqu’en 2023

Selon les derniers chiffres publiés par TrendForce, les prix de la DRAM vont continuer de baisser. En raison de stocks conséquents, l’offre est plus importante que la demande.

Cette situation n’est pas le fruit du hasard. Avec une production en constante progression, les fabricants coréens ont mécaniquement augmenté l’offre. Ce choix a permis de stimuler les achats auprès des distributeurs et des clients avec des baisse des prix. A cela s’est ajouté l’arrivée de puces mémoire à bas prix. Dans un tel contexte, d’autres fournisseurs n’ont pas d’autre choix que de faire la même chose pour pouvoir se positionner sur un marché en rééquilibrage.

Evolution des prix de la DRAM au T3 et T4 2022 – Source : TrendForce

Evolution des prix de la DRAM au T3 et T4 2022 – Source : TrendForce

Du coup l’ajustement des prix vers le bas est plus violent que prévu. Initialement prévu entre 8 et 13% nous sommes désormais sur une fourchette entre 13 et 18% pour le troisième trimestre 2022. À l’approche du quatrième trimestre, il est difficile d’espérer un nouvel équilibre entre l’offre et la demande permettant de stabiliser les prix.

DRAM, les prix vont continuer de baisser

Les prix de la DRAM « Grand Public » vont donc continuer de baisser jusqu’à ce que l’offre excédentaire soit épuisée. Il est attendu une nouvelle chute des prix entre 3 et 8% au T4.

Bien que le prix actuel de la DDR4 soit relativement bas, les trois principaux fabricants ont encore l’intention de poursuivre la migration vers de nouveaux processus de fabrication. Les coûts seront alors réduits, de sorte que la tendance à la baisse des prix devrait se poursuivre.

3 plusieurs commentaires

  1. Marché manipulé par Samsung dont l’héritier Lee Jae-yong vient de se
    payer la grâce présidentielle de Yoon Suk-yeol après s’être payé les
    faveurs de l’ancienne présidente Park Geun-hee héritière du dictateur
    Park Chung-hee…

    Bref, la corruption en Corée du sud semble systémique sinon culturelle.

    Pour ma part, je préfère éviter les produits sud coréens qui sont dans
    l’ensemble cher et de mauvaise qualité (e.g. dalle OLED RGBW).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*