Mémoires

La fièvre des prix : pourquoi les tarifs de mémoire DRAM et NAND repartent à la hausse ?

Des hausses jusqu'à 8% en quatrième trimestre 2023

La dernière étude de TrendForce annonce une hausse des prix de la mémoire notamment pour la DDR4 et la DDR5 pour nos PC, la DRAM pour serveur et la VRAM pour les cartes graphiques. Les hausses de prix sont dues à une demande croissante, à des réductions de production par certains fabricants et à l’acceptation des hausses de prix par les acheteurs.

Les prévisions indiquent des hausses de prix de 3 à 8% dans ces segments au quatrième trimestre. Cependant, la demande est mitigée pour la DRAM grand public, ce qui limite la hausse des prix dans ce secteur.

Dans le détail les prix de la DDR5, qui ont déjà bondi au troisième trimestre, devraient poursuivre leur hausse au quatrième trimestre en raison du lancement de nouveaux processeurs. Ce prochain cycle pousse les constructeurs de PC à accélérer des achats. Pour le moment les fabricants disposent de stocks et il n’y a pas de pénurie imminente. La hausse anticipée des prix de la DDR4 est estimée entre 0 à 5% et celle de la DDR5 entre 3 à 8% au quatrième trimestre.

Mémoire vive - Prévision sur les prix au quatrième trimestre 2023
Mémoire vive – Prévision sur les prix au quatrième trimestre 2023

Concernant la DRAM serveur la demande en DDR5 s’accélère depuis quelques mois mais son adoption est plus lente que prévu. Sa présence est estimée à seulement 15% d’utilisation réelle. En parallèle des ajustements de Samsung sont à l’origine d’une baisse de l’offre en DDR4 provoquant une pénurie d’approvisionnement. Ce scénario ne laisse aucune marge de manœuvre pour d’autres réductions de prix pour la DDR4 pour serveur.

Sur le segment des cartes graphiques, la dynamique de ce marché de niche et l’acceptation des hausses de prix par les acheteurs poussent à prévoir un approvisionnement soutenu de puces GDDR6 16 Gb grand public et une augmentation des prix en 2024. A ce contexte positif s’ajoute au troisième trimestre le lancement des nouveaux GPU serveurs par NVIDIA qui assure un maintien de la demande. A cela s’ajoute aussi des ventes soutenues en ordinateurs portables gaming.

Enfin TrendForce ajoute pour la DRAM « Grand Public »

Samsung a entamé d’importantes réductions de production à partir de septembre afin de réduire son excédent de stocks plus anciens. Ces réductions devraient atteindre 30 % d’ici le quatrième trimestre. Avec l’anticipation d’une baisse constante des stocks, les fabricants cherchent à augmenter les prix contractuels des DRAM grand public, visant des hausses de plus de 10%, afin d’éviter de subir des pertes. Cependant, même si certains producteurs ont augmenté leurs prix à la clôture de septembre, la demande continue d’être terne, les efforts d’achat et de stockage n’étant pas aussi importants que prévu. Cet écart de prix va à l’encontre de l’équilibre attendu entre l’offre et la demande, suggérant une hausse plus modeste estimée de 3 à 8 % des prix contractuels des DRAM à la consommation pour le quatrième trimestre, en deçà des objectifs initiaux des fabricants.

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

2 commentaires

  1. perso j’ai profité des tarifs en vigueur depuis le début d’année pour investir dans deux NVMe Gen 4.0 de 2To et un Gen 3.0 de 2To également ainsi que deux SSD 2To pour mettre dans mon NAS et j’ai upgradé mon PC a 32Go de Ram.
    si bien que maintenant, j’en ai pas grand chose a faire d’une éventuelle reprise à la hausse

    1. Manifestement vous ne semblez pas avoir lu plus loin que le titre
      maladroit mentionnant la mémoire NAND Flash alors que la propagande
      spéculative de TrendForce ne fait état que du marché de la DRAM.

      A priori cette prédiction maraboutesque repose sur un ajustement des
      stocks de puces de DRAM côté assembleurs malgré l’effondrement des
      volumes de vente de PC, cartes graphiques et smartphones en période
      d’hyperinflation commerçante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page