Accueil / Actualités / Composants / Mémoires / Trident Z5 DDR5, G.Skill annonce du 2 x 32 Go à 6000 MHz en CL30 !
Mémoire vive Trident Z5 DDR5 de G.Skill
Mémoire vive Trident Z5 DDR5 de G.Skill

Trident Z5 DDR5, G.Skill annonce du 2 x 32 Go à 6000 MHz en CL30 !

G.Skill complète sa gamme de mémoire DDR5 Trident Z5. Le constructeur propose des barrettes de 32 Go capables d’assurer une fréquence de 6000 MHz.

La gamme DDR5 Trident Z5 de G.SKill s’enrichit d’un nouveau kit. Composé de deux barrettes il propose une capacité 64 Go de DDR5 calibrée à 6000 MHz sous des timings CL30.

Trident Z5 DDR5-6000 CL30

Mémoire vive Trident Z5 DDR5 de G.Skill

Ce nouveau kit vise les utilisateurs en quête de solution dual channel offrant une généreuse capacité et une haute fréquence.  Il vise les processeurs Intel Core de 12ième génération alias Alder lake-S et en particulier les plateformes au chipset Z690. Dans le détail nous avons une fréquence de 6000 MHz sous des timings de 30-40-40-96. Voici une capture d’écran montrant ce kit en action avec un Core i7-12700K monté sur une mère ASUS ROG Maximus Z690 Hero.

Mémoire vive Trident Z5 DDR5 de G.Skill - 6000 MHz CL30

Mémoire vive Trident Z5 DDR5 de G.Skill – 6000 MHz CL30

C e kit Trident Z5 RGB sera disponible au 2e trimestre 2022. G.Skill ne précise aucun tarif pour le moment. A noter que chaque barrette s’accompagne d’un dissipateur thermique en aluminium prenant en sandwich son PCB. L’ensemble est surmonté d’une bande lumineuse offrant un RGB évolué et personnalisable.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

7 plusieurs commentaires

  1. Aucun intérêt autant pour un usage gaming que bureautique.

    J’imagine que la “prouesse” du temps d’accès de 10 ns comparable aux
    meilleurs modules DDR4 se réalise au prix d’une tension abusive de
    1,4 V sinon plus…

    • Et pourquoi se serait “abusif” ? Si une memoire tourne a 3v et surpasse toutes les autres, on s’en moque non ? Je ne comprends pas cette remarque.

      • Une tension DRAM me semble abusive par rapport à la tension de base de
        sa technologie soit 1,1 V pour la DDR5 car la consommation donc le
        dégagement thermique est linéairement proportionnelle à la fréquence
        mais quadratiquement proportionnelle à la tension.

        Ainsi à fréquence fixée le passage de 1,1 V à 1,4 V pour un module
        mémoire DDR5 engendre une hausse de la consommation de ~62 %.

        A titre de comparaison le passage de 1,2 à 1,35 V pour un module
        mémoire DDR4 engendre une hausse de la consommation de ~26,6 %.

        A noter qu’un module mémoire DDR5 chauffe plus qu’un module mémoire
        DDR4 car il dispose d’un régulateur de tension intégré (aka PMIC).

        Sans compter que la capacité miminale d’un module mémoire DDR5 est
        essentiellement de 16 Go ce qui représente un sévère frein économique
        pour l’assemblage d’une machine bureautique qui ne nécessite guère plus
        de 2 Go de mémoire vive pour fonctionner convenablement.

        • Clair er précis, merci.

          • De rien. 😉

            Pour ma part, j’estime que la DDR5 n’est pour le moment pas compétitive
            par rapport à la DDR4 du fait d’une capacité minimale essentiellement
            de 16 Go par module.

            Actuellement il existe quelques rares modules DDR5-4800 de 8 Go mais
            très mal distribués et mal refroidis en l’absence de radiateur capable
            de capter le flux d’air du boitier pour “arracher” la chaleur.

            Pour que la DDR5 puisse être compétitive il faudrait des modules DDR5
            d’au moins 8 Go correctement refroidis et de temps d’accès comparable
            aux meilleurs modules DDR4 tel que de la DDR5-4800 CL24 1,25 Vmax.

            A noter que l’absence de progrès dans les fonderies force les
            fabricants de DRAM a appliquer des tensions abusives aux modules
            mémoires DDR5 pour les rendre artificiellement compétitifs tandis que
            la gravure EUV permet de limiter les fuites de courant des transistors
            des puces DRAM, les économies d’énergies ne sont pas pour autant
            miraculeuses.

            Il me paraît tout à fait normal que des modules mémoires DDR5 de
            capacité, temps d’accès comparable aux meilleurs modules mémoires DDR4
            puisse mériter une prime relative aux performances cependant à ce jour
            aucun test n’a révelé l’impact réel de l’architecture DDR5 à double
            sous-canaux 32 bits par exemple en comparant de la DDR4-3200 CL16 à
            de la DDR5-4800 bridée à 3200 MT/s (Gear1) en CL16.

        • 2 Go pour tourner c’est pas très sérieux

          • C’est très sérieux et même overkill pour Windows 10 ou n’importe quelle
            distribution Linux.

            Pour rappel le minimum requis en mémoire vive pour Windows 10 est de
            1 Go en version 32 bits et 2 Go en version 64 bits.

            https://support.microsoft.com/fr-fr/windows/configuration-requise-pour-windows-10-6d4e9a79-66bf-7950-467c-795cf0386715

            Actuellement ma machine sur une distribution Linux en version 64 bits
            avec l’environnement de bureau XFCE consomme environ 1,24 Go de mémoire
            vive et sur Windows 10 en version 32 bits en supprimant les effets
            graphiques futiles (e.g. transparence, ombre, etc) la consommation en
            mémoire vive peut sans difficulté être réduite à moins de 1 Go.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*