Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / 45 nm : AMD dévoile ses Opteron Shangai

45 nm : AMD dévoile ses Opteron Shangai

Hier, AMD a dévoilé officiellement ses nouveaux processeurs Opteron issus d’une gravure à 45 nm. Cette annonce est d’importance car le géant vert rejoint ainsi Intel sur ce terrain avec une offre qui ne manque pas d’intérêt sur plusieurs points : Consommation électrique, performance et inter-opérabilité.  

Ces nouveaux processeurs quatre cœurs à destination des serveurs répondent au nom de code Shangai. Ils disposent de la technologie Smart Fetch qui agit directement sur les cores du processeur afin d’arrêter en temps réel leurs fonctionnements si ces derniers ne sont pas sollicités. Une prouesse qui  selon AMD permet une réduction de la consommation de l’ordre de 20% face à la génération précédente. AMD profite également du passage à une gravure à 45 nm pour gonfler le cache L3 de 2 à 6 Mo et  implanter un contrôleur mémoire désormais compatible DDR2 800 (DDR2 667 auparavant).

Enfin terminons sur le point fort de ces nouveautés : une inter-opérabilité avec la plateforme actuelle Socket-F. Une qualité qui permet d’obtenir une compatibilité avec une simple mise à jour du BIOS de la carte mère. Ce choix stratégique permet aux partenaires d’AMD comme IBM, Hewlett-Packard ou Dell d’être rapidement opérationnel avec moins de développement tout en jouant sur l’aspect financier auprès des professionnels qui peuvent envisager le passage au Shangai sans changement de carte mère.

Plusieurs modèles sont dévoilés allant pour le Shangai Opteron 2376 à 2,3 GHz de 377 $ à 2149 $ pour le Shangai Opteron 8384 cadencé à 2,7 Ghz. Les tarifs s’entendent à l’unité par lot de mille.

Soulignons qu’AMD est parvenu à une maitrise de la gravure à 45 nm grâce au procédé de lithographie par immersion, une technologie  prometteuse puisque le constructeur parle déjà du passage à une finesse de gravure à 32 nm.

Les versions pour ordinateurs de bureau et donc à destination du grand public devraient faire leurs apparitions à partir du mois de janvier 2009.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*