Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Correctifs « MDS » et recommandation, Intel publie ses tests de performances
Processeur Intel
Processeur Intel

Correctifs « MDS » et recommandation, Intel publie ses tests de performances

Depuis le début de la semaine Intel est dans la tourmente suite à la découverte de nouvelles vulnérabilités affectant l’architecture de ses processeurs. Des solutions d’atténuations sont déjà proposées ainsi que le conseil de désactiver la technologie Hyper-Threading.

Ces vulnérabilités Microarchitectural Data Sampling (MDS) affectent davantage les architectures processeurs Intel antérieures à « Coffee Lake ». Si de nouveaux microcodes sont proposés pour atténuer les risques, Intel recommande aux utilisateurs de désactiver sa technologie Hyper-Threading.

Elle permet à une puce disposant de X cœurs physiques d’exploiter 2X cœurs logiques.  Ce concile a un impact sur les performances. Si certains géants comme Apple parlent d’une chute pouvant atteindre les 40%, Intel est moins pessimiste.

Intel dévoile quatre vulnérabilités MDS (Microarchitectural Data Sampling)

Le discourt se veut rassurant

« L’exploitation des vulnérabilités MDS en dehors de conditions contrôlées d’un environnement de recherche est une entreprise complexe. Les vulnérabilités MDS ont été classées selon leur degré de gravité de faible à moyen selon la norme CVSS. Il  est important de noter qu’aucun exploit réel de ces vulnérabilités n’a été rapporté. »

Core i9-9900K, selon Intel l’impact est minimal

Sur les microarchitectures telles que « Coffee Lake », la firme évoque un impact minimal des correctifs logiciels.  Ses tests avec un Core i9-9900K  et les benchmarks SYSmark 2014 SE, WebXPRT 3, SPECint_Rate_Base ou 3DMark Skydiver traduisent une perte de vitesse maximale de 3%.

Par contre la chute est plus violente en ajoutant la désactivation de l’hyper-Threading. Il est observé un recul pouvant atteindre les 9% mais attention, Intel change de référence entre ses deux graphiques. Cette perte de 9% est en relation aux performances du Core i9-9900K avec des atténuations logicielles en place et non sans.  A noter que les performances graphiques sous 3DMark Skydivers sont assurées par l’IGPU UHD 630.

Dans le détail nous avons une baisse de 8% sous SYSmark 2014 SE, de 9% sous SPECInt (n copie) et quasiment aucune différence sous 3DMark « Skydiver ».  Un gain de 2% est observé sous WebXprt 3 traduisant que la désactivation de l’Hyper-Threading peut être bénéfique avec certaines applications non massivement multi-Threadées.

Le géant a aussi publié des tests concernant cette fois des usages plus professionnels. Nous retrouvons ici des processeurs Xeon Platinum 8180 et E5-2699 v4. La désactivation de l’Hyper-Threading est plus délicate. Dans certains scénario la chute approche les 20%.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

4 plusieurs commentaires

  1. Cette fois c’est décidé : mon prochain processeur sera un Rysen 3000… 10% par 10% de moins sur les performances + désactivation recommandée de l’hypertheading + pas de correction hardware sur les dernières versions + nombre de cores limité + beaucoup trop cher…. ça fait trop !

  2. Bonjour,

    Toutes ces failles (MDS, MeltDown, Spectre, etc.) étaient connues depuis plus de 20 ans : bien que parfaitement au courant, Intel n’en a pas tenu compte, trop à la course à l’époque avec AMD qui était devant eux.

    Il serait bon de refaire tous les comparatifs processeurs de ces dernières années voir quel serait l’impacte global avec toute la série de patchs divers déployés depuis plus de 1 an.
    Je reste persuadé qu’AMD serait devant sur la majorité de ceux où elle était classé derrière à l’époque.

    Intel a essayé, ça a fonctionné car il sont devenu de très loin le leader dans le monde des microprocesseurs, poussant presque AMD à la faillite.

    Aujourd’hui on se rend compte de tout cela, et pourtant Intel reste encore celui qui vend le plus de processeur : faute est que les gens ne sont pas mis au courant, peu venant s’informer sur les sites dédiés.

    AMD remonte fortement, et ce n’est que mérité, mais la route reste encore longue.

    N’ayant pas la mémoire d’un poisson rouge, pour moi Intel c’est comme Volkswagen : confiance zéro !

  3. Precision pour AZAMOS : Je passe en AMD mais je garde ma cox de 1971 😉

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Intel

Core i9-10900K, Intel prépare du 10C/20T au format LGA 1200 pour le marché Mainstream, bilan

Intel va actualiser sa plate-forme de bureau grand public avec l’introduction de ...

Processeur Intel

Selon Intel ses Core i5-9600KF et i3-9350KF sont « meilleurs » que les Ryzen 7 3800X et Ryzen 5 3600X !?

Selon Intel, ses processeurs Core i5 et Core i3 proposent des performances ...

Distribution Linux Ubuntu de Canonical

Ubuntu et les processeurs Intel Skylake, Canonical présente ses excuses, explications

Canonical présente ses excuses aux utilisateurs de son système d’exploitation Linux Ubuntu. ...