Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Intel dévoile ses processeurs Core de 13ième génération, tous les détails dont les prix
Processeur Core de 13ième génération d’Intel, Raptor Lake

Intel dévoile ses processeurs Core de 13ième génération, tous les détails dont les prix

Nous y sommes, Intel annonce officiellement sa gamme de processeurs Core, les Core S-Series de 13ième génération alias Raptor Lake. Ils apportent différentes optimisations à l’architecture Hybride introduite par leurs ainés, les Core de 12ième génération. Il s’agit d’une étape qui nous mènera dans le futur vers les architectures Meteor Lake et Arrow Lake.

Processeur Core de 13ième génération d’Intel, Raptor Lake

Intel a prévu une gamme étendue au travers des familles Desktop S aux enveloppes thermiques de 35, 65 et 125W ou encore des versions mobiles U, P, H, et HX. Cette génération Core est pensée pour de hautes performances en jeu vidéo et en production tout en profitant d’évolutions censées faciliter la pratique de l’overclocking.

Processeur Core de 13ième génération d’Intel, Raptor Lake

Le Core i9-13900K est la vitrine avec une mécanique disposant de 24 cœurs physiques, gérant 32 threads et capable de proposer 5.8 GHz au maximum. Nous retrouvons un cache L2 plus important avec 2 Mo par cœur P-Core et 4 Mo par cluster E-Core. Comme vous l’avez remarqué, l’architecture Raptor Lake est une version optimisée d’Alder Lake (12ième génération Core). Nous avons une approche Hybride avec des P-Core et des E-Cores.

Processeur Core de 13ième génération d’Intel, Raptor Lake

Intel a cependant augmenté, jusqu’à le doubler, le nombre de E-Core tout en proposant au maximum une fréquence de fonctionnement de 4,3 GHz.

Processeur Core de 13ième génération d’Intel, Raptor Lake

Le module Compute Fabric atteint au maximum les 900 MHz (ACT) tandis que la fréquence Max turbo grimpe à 5 GHz. Le LLC est plus imposant avec un maximum de 36 Mo pour le cache L3 partagé.

Face à l’actuel Core i9-12900K,  il est promis une hausse des performances de:

  • 15% en simple cœur,
  • 41% en multicœurs.

En création face au Ryzen 9 5950X d’AMD, les gains sont également importants. Lors de sa présentation Intel promet:

  • +33% sous Photoshop,
  • +16% sous Premiere Pro,
  • +34% sous After effects,
  • +47% Auto CAD Cadalyst,
  • +69% sous Revit.

Le même bilan est dévoilé en jeu avec:

  • +11% sous Total War,
  • +15% sous World of Warcraft,
  • +24% sous F1 22,
  • +25% sous Counter Strike,
  • +34% sous Far Cry 6,
  • +36% Mount and Blade II,
  • +39% sous Arcadegedon,
  • +52% sous Marvel’s Spider-Man Remastered,
  • +107% sous The Riftbreaker.

L’un des slides les plus intéressants concerne la performance par Watt de l’architecture Raptor Lake.

Processeur Core de 13ième génération d’Intel, Raptor Lake

Les avancées proposées permettent d’assurer, avec une enveloppe thermique de 65W, le même niveau de performances qu’un Core i9-12900K à l’enveloppe thermique de 241 Watts. A TDP égaux c’est-à-dire de 241W, le Core i9-13900K se montre 37% plus rapide.

Ces puces, issues d’un processus de gravure Intel 7, profitent d’un contrôleur mémoire prenant en charge nativement la DDR5-5600 MHz et la DDR4. Elles permettent de profiter du Thunderbolts 4, du Wi-Fi 6E ou encore du PCIe 4.0 et de l’USB 3.2 Gen 2×2 à l’aide du nouveau chipset Z790.

Raptor lake, les gammes Core K et KF

Pour ce lancement, six processeurs K sont dévoilés. Ils disposent tous d’un coefficient multiplicateur débloqué. Dans les détails, nous avons trois processeurs différents:

  • Le Core i9-13900K
  • Le Core i7-13700K
  • Le Core i5-13600K

Et les variantes KF c’est-à-dire sans solution graphique embarquée.

  • Le Core i9-13900K dispose de 24 cœurs physiques dont 8 P-Cores (3 GHz / 5.8 GHz) et 16 E-Cores (2.2 GHz / 4.3 GHz),
  • Le Core i7-13700K dispose de 16 cœurs physiques dont 8 P-Cores (3,4 GHz / 5.4 GHz) et 8 E-Cores (2.5 GHz / 4.2 GHz),
  • Le Core i5-13600K dispose de 14 cœurs physiques dont 6 P-Cores (3,5 GHz / 5.1 GHz) et 8 E-Cores (2.6 GHz / 3.9 GHz).
Gamme des processeurs Core de 13ième génération

Gamme des processeurs Core de 13ième génération

Enfin malgré des rumeurs annonçant le contraire, nous n’avons pas d’augmentation massive de prix. Ils restent inchangés sauf pour le cœur des ventes, le Core i5-13600K/KF. Avec des positionnements respectifs à 319 et 294 $, Intel revoit à la hausse de 10 et 11% ses prix.

Prix en $ HT Augmentation
Core i9-13900K 589 $ / 564 $ 0%
Core i9-12900K/KF 589 $ / 564 $
Core i7-13700K/KF 409 $ / 384 $ 0%
Core i7-12700K/KF 409 $ / 384 $
Core i5-13600K/KF 319 $ / 294 $ +10,4% / +11.4%
Core i5-12600K/KF 289 $ / 264 $

 

5 plusieurs commentaires

  1. Les tarifs semblent raisonnables en tenant compte de l’augmentation
    du nombre de coeurs cependant il reste à vérifier le rapport
    performance/prix pour savoir s’il s’agit d’une meilleur offre que
    la précédente génération de processeurs Intel.

    En revanche, le TDP de 125 W risque de rebuter pas mal de prospects
    qui ont du faire face à la récente canicule estivale tandis que les
    tensions sur le marché de l’énergie explosent.

    Intel ferait mieux d’orienter ses produits vers la basse consommation
    avec par exemple des processeurs desktop de 95 à 45 W possiblement
    hybrides sous condition de porter le Thread Director sous Windows 10
    de loin plus populaire que Windaube 11.

    • > Intel ferait mieux d’orienter ses produits vers la basse consommation
      avec par exemple des processeurs desktop de 95 à 45 W possiblement
      hybrides sous condition de porter le Thread Director sous Windows 10
      de loin plus populaire que Windaube 11.

      Ils pourraient aussi proposer un mode Eco comme le fait AMD qui cap la consommation des processeurs à 45/65/95W, ça évite de multiplier les références et ça permet au consommateur de repasser sur un processeur plus performant au besoin.

      Concernant windows 10 je comprends pas bien cet argument : Au bout d’un moment si on backport le Thread Director, DirectStorage, WSA, WDDM 3.1, et Auto HDR dans Windows 10… Est-ce que c’est pas plus simple de mettre à jour vers Windows 11 ?

      • Bien sûr que si. La preuve c’est que c’est mal de critiquer Windows 11 !

        Purizuna est un gros boulet traitant de daube Windows 11, racontant que des conneries et est totalement catastrophique en littérature, l’orthographe et l’écriture doublés d’un vocabulaire misérable si c’est pour dire tout le contraire. Zéro pointé !

        Il tape sur Entrée sans continuer d’écrire en continu, sans se fier au retour à la ligne automatique.
        Il emploie des mots non figurés dans le dictionnaire, genre : “Bullesque” C’est “Bulleux ou Bulleuse”.
        Il traite tout ceux d’AMD d’autiste.
        Il argumente très mal Nvidia ou un autre sujet en ramenant sa science sur l’inflation complètement hors de propos.
        Il déverse de la haine gratuitement à des gens qui commentent un article en rapport avec le sujet.

        Purizuna à un cerveau complètement ravagé par la cryptomonnaie.

      • Un mode Eco fait peut être sens pour un concepteur de puce avec peu
        de volume tel que AMD néanmoins j’ai comme l’impression que son réel
        intérêt c’est de vendre un bazooka pour tuer une mouche…

        En effet, un mode Eco sur un processeur 16 coeurs de 170 W à 550+ euros
        ne présente aucun intérêt pour un usage bureautique en entreprise.

        Un processeur 4 coeurs de 45 W sera de loin meilleur marché pour cet
        usage.

        Concernant la migration vers Windaube 11 pour uniquement faire
        fonctionner correctement un processeur hybride c’est hors de question
        au regard de son ergonomie on ne peut plus douteuse et de la perte de
        productivité associée.

        A mon avis, il vaut mieux une machine moins puissante disposant de
        Windows 10 qu’une machine plus puissante munie de Windaube 11 car le
        maillon faible dans la chaîne de production demeure l’humain.

      • Vous voyez ? Il dit tout le contraire.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*