Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Intel abandonne le Tick Tock au profit du PAO
Logo Intel
Intel

Intel abandonne le Tick Tock au profit du PAO

Nous vous en parlions dans cette actualité ( Processeur Intel en 10 nm en 2017, 5 nm en 2020, explication autour du Tick Tock Tock) et c’est désormais officiel. Intel abandonne sa stratégie Tick Tock pour le PAO. De quoi s’agit-il ? Explication.

Depuis plusieurs années, la course vers l’infiniment petit s’est organisée chez Intel autour de la stratégie nommée Tick Tock. Elle repose sur deux étapes avant l’adoption d’une nouvelle finesse de gravure.

Stratégie Tick Tock d’Intel

Le Tick-Tock d'Intel

La stratégie Tick-Tock d’Intel

En clair la « maitrise d’une gravure » s’accompagne de deux générations de processeur. L’une se nomme le Tick avec l’adoption d’une nouvelle finesse de gravure permettant d’avantage d’efficacité énergétique accompagnée d’optimisations mineures. L’autre, le Tock est plus conséquente en terme de développement puisque des changements majeurs sont apportés à l’architecture toujours dans l’optique d’augmenter des performances.

Cela fait plusieurs mois maintenant que cette stratégie est mise en doute pour l’avenir car Intel doit faire face à des difficultés toujours croissantes pour maitriser des process de fabrication de plus en plus exigeants. Cette quête de l’infiniment petit demande du temps que le Tick Tock ne peut plus fournir. Inévitablement et désormais officiellement, le modèle change pour augmenter les délais entre deux finesses de gravure. Le Tick Tock est abandonné au profit du PAO. Intel vient de l’annoncer lors de la publication de son rapport annuel.

Bienvenue au PAO alias le Tick Tock Tock

Stratégie PAO d'Intel

Stratégie PAO d’Intel

Ce dernier est une adaptation avec l’ajoute d’un nouvel intermédiaire, une sorte de Tick Tock Tock. Intel parle de PAO contraction de Process, Architecture et Optimization. La firme ne donne pas beaucoup d’explication autour de cette troisième phase d’exploitation d’une finesse de gravure. Si son appellation a du sens, elle devrait en toute logique proposer une sorte de « must have » des changements majeurs introduit lors du Tock précédent, nommé désormais “Architecture“.

Enfin tout ceci indique qu’Intel va désormais proposer non pas deux générations de processeur par « maitrise de finesse de gravure » mais trois générations. Le géant devrait lancer en 2017 ses puces Cannonlake en 10 nm. Avec cette nouvelle organisation, cette finesse de gravure devrait durer deux à trois ans avec le lancement successif d’Icelake en 2018 et Tigerlake en 2019 pour finalement annoncer le passage au 5 nm en 2020.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*