Processeurs

Ordinateur portable, Intel prépare des processeurs gaming ultra-puissants ? du 24 cœurs se dévoile

Des processeurs adaptés des puces Arrow Lake-S

Alors qu’Intel se prépare au lancement de Lunar Lake et Arrow Lake, des développements récents suggèrent que la société travaille sur une nouvelle gamme de processeurs haute performance pour ordinateurs portables de jeu. Ces processeurs, adaptés des puces Arrow Lake-S visant les PCs de bureau, devraient proposer des prestations similaires mais dans un format portable.

La découverte

L’utilisateur X @InstLatX64 a découvert des tests d’Intel autour d’une mystérieuse carte mère étiquetée « Arrow Lake Client Platform/ARL-S BGA SODIMM 2DPC », ce qui laisse entrevoir la possibilité que le géant intègre jusqu’à 24 cœurs dans ces nouveaux processeurs pour ordinateurs portables. Cela représenterait une augmentation significative par rapport aux 16 cœurs attendus dans les puces mobiles Arrow Lake-H. Cette nouvelle puce vitrine comporterait probablement huit P-Cores “Lion Cove” haute performance et 16 E-Cores “Skymont” économes en énergie, en plus d’un iGPU Xe2 .

L’objectif

Si tout ceci se vérifie, Intel vise à offrir une puissance de calcul équivalente à celle des ordinateurs de bureau dans des ordinateurs portables haut de gamme grâce à des processeurs BGA spécifiques pour ces appareils. Cette configuration pourrait fournir la puissance brute nécessaire pour les jeux exigeants et les applications professionnelles dans un boîtier portable. Cependant, assurer cette puissance représente des défis majeurs, notamment en termes de refroidissement et de consommation d’énergie.

Ces processeurs devraient avoir une enveloppe thermique de 45 W ou 55 W, mais leur consommation réelle pourrait être supérieure pour maintenir des fréquences élevées. Leur succès dépendra de la conception et des solutions de refroidissement déployées par les fabricants d’ordinateurs portables.

Les détails spécifiques concernant les fréquences et les performances restent cependant “secrets”, bien que la puce de test découverte montre une fréquence de base de 3,0 GHz, sans support AVX-512. Intel va-t-il repousser les limites des performances des ordinateurs portables gaming ?  En adaptant ses puces de bureau pour une utilisation mobile, le géant peut initier une nouvelle famille d’ordinateurs portables haut de gamme, offrant des capacités jusqu’alors réservées aux PC de bureau.

Jerome G

Issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page