Accueil / Actualités / Composants / Processeurs / Performances des processeurs Ryzen, AMD annonce de nouveaux BIOS, bilan
Processeur Ryzen 7 series d'AMD
Processeur Ryzen 7 1700X d'AMD

Performances des processeurs Ryzen, AMD annonce de nouveaux BIOS, bilan

Suite au lancement de Ryzen, AMD avait annoncé que des optimisations allaient voir le jour pour accroitre les performances en particulier en gaming. Si un premier pas a été fait avec le titre Ashes of the Singularity, le programme est bien plus changé.

Dans une intervention sur le site « Community AMD », le géant apporte un tas d’informations autour de ses promesses. Le jeu Ashes of the Singularity est naturellement. Cependant AMD met en lumière ce qui est prévu pour renforcer la pertinence de son nouvel écosystème. Ceci sous-entend l’arrivée de patchs et de nouveaux BIOS afin de mieux exploiter l’architecture Zen au cœur de Ryzen.

Processeur Ryzen, de nouveaux BIOS annoncés en avril

Processeur Ryzen 7 1700X

Robert Hallock s’attarde sur l’AGESA contraction de Generic Encapsulated Software Architecture. Sans entrer dans des détails trop techniques, l’AGESA est responsable dans un BIOS de carte mère de l’initialisation du processeur AMD X86-64 lors de la séquence de boot. Cette tache le rend important au point d’être un « noyau » dans l’élaboration d’une mise à jour.

L’équipe de développement vient justement d’envoyer une nouvelle version de l’AGESA. L’itération 1.0.0.4 est disponible pour les différents constructeurs de cartes mères. Cette démarche va permettre l’arrivée de nouveaux BIOS chez Asus, Gigabyte, MSI et bien d’autres à partir du mois d’avril.

Robert Hallock souligne une réduction de la latence mémoire (6ns). Cela est susceptible d’entraîner une hausse des performances sous des applications sensible à la latence. En parallèle plusieurs corrections de bugs sont mises en place. Ils s’attaquent à un possible blocage d’un système lors d’une séquence inhabituelle de code FMA3 et au bug « overclock sleep ». Ce dernier est à l’origine d’une détection incorrecte de la fréquence après une sortie d’un mode S3 . Enfin l’application Master, inaugurée lors du lancement de Ryzen, ne nécessite plus l’HPET (High Precision Event Timer).

Tout ceci va participer à accroitre la stabilité et les performances. AMD promet déjà qu’il s’agit que d’une première version. L’équipe travaille déjà sur d’autres optimisations en particulier l’overclocking de la mémoire DDR4. Le rendez-vous est fixé en mai.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*